23/11/2018 22:48
Le Forum économique de Hô Chi Minh-Ville 2018 (HEF 2018) a débuté vendredi matin 23 novembre, en présence des autorités municipales et de plus de 600 experts, scientifiques et représentants d'entreprises.
>>Bientôt le forum économique de Hô Chi Minh-Ville 2018
>>Les IDE progressent, l’immobilier reste attractif à Hô Chi Minh-Ville

Une vue du Forum économique de Hô Chi Minh-Ville 2018.
Photo: VNA/CVN

Ce forum a pour but de discuter du rôle des entreprises dans l'édification d'une zone urbaine innovante et d'écouter des initiatives visant à resserrer les liens entre quatre acteurs (État, entrepreneur, scientifique, investisseur) dans l'amélioration de la capacité créative et de l'efficacité d'innovation des entreprises.

À travers ce forum, Hô Chi Minh-Ville souhaite que les décideurs politiques, les experts, les scientifiques et les entreprises avancent des mesures sur la mobilisation de ressources et la valorisation des atouts des quelque 372.000 entreprises locales dans la construction d'une zone urbaine innovante à l'est de la mégapole du Sud.

Les autorités municipales se sont engagées à faire tout leur possible pour que les entreprises deviennent un moteur de l'innovation urbaine, a souligné Nguyên Thành Phong, président du Comité populaire municipal.

La ville continuerait de renforcer la réforme administrative pour assurer un climat d'affaires ouvert et un cadre juridique transparent, a-t-il ajouté.

Dans le cadre du HEF 2018, les experts, scientifiques, intellectuels et entreprises, vietnamiens comme étrangers, abordent des questions liées à la 4e révolution industrielle et à la tendance de développement des zones urbaines innovantes, y compris des modèles et du rôle des zones urbaines innovantes pour le développement socio-économique des pays, des localités.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Appliquer les TI pour dégager les difficultés du tourisme Au cours des dernières années, le tourisme a connu un taux de croissance plus élevé que celui de l’économie nationale. Cependant, il sera très difficile pour le secteur de maintenir son taux de croissance actuel car il est confronté à un certain nombre de lacunes en termes de politique de visa et d’infrastructures aériennes.