12/09/2020 22:49
Le Festival du film allemand 2020 s’est officiellement ouvert le 12 septembre à Hanoï. Huit longs-métrages sont projetés du 12 septembre au 10 octobre à Hanoï lors de 13 séances au Centre national de cinématographie dans la capitale vietnamienne.
>>Le cinéma allemand à l’honneur à Hanoï
>>Vietnam - Allemagne : bons résultats de la coopération culturelle, sportive et touristique

La conférence de presse annonçant la 10e édition du Festival de film allemand, le 8 septembre à Hanoï. Photo : Hoang Phuong/CVN

Selon le comité d’organisation, en raison de la pandémie de COVID-19, la 10e édition du Festival du film allemand durera près d’un mois, au lieu d’une semaine comme lors des éditions précédentes. "Les huit films projetés dans le cadre du festival ont été salués par la critique. Parmi eux, il y a deux documentaires distingués : +Angela Merkel - The unexpected de Torsten Köener +et +Matthias Schmidt et Democracy de David Bernet+. L’un aborde la vie de la chancelière allemande Merkel depuis 1989 jusqu’à maintenant. L’autre raconte la numérisation entraînant la mutation de la société", dévoile le directeur de l’Institut Goethe, Wilfried Eckstein.

Les billets, au prix de 35.000 dôngs chacun, sont en vente en ligne sur la page web ticketbox.vn. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site de l’Institut Goethe à Hanoï : https://www.goethe.de/ins/vn/de/kul/fim/dff.html
et sa fanpage Facebook : https://www.facebook.com/Goethe.Institut.Hanoi/

Près de 30 prix pour un film 

System crasher de la cinéaste Nora Fingscheidt sera l’œuvre qui lèvera le rideau de ce 10e festival. Le film, lauréat du prix Alfred-Bauer pour son originalité lors de la 69e Berlinale en 2019, raconte l’histoire de Benni, 9 ans. Négligée par sa mère, elle est enfermée depuis sa petite enfance dans une violence qu'elle n’arrive plus à contenir. Prise en charge par les services sociaux, elle n’aspire pourtant qu’à être protégée et retrouver l'amour maternel qui lui manque tant. De foyer en foyer, son assistante sociale et Micha, un éducateur, tenteront tout pour calmer ses blessures et l’aider à trouver une place dans le monde.

Le film de Nora Fingscheidt a obtenu près de 30 prix dans le monde entier, précise M. Eckstein.

L'affiche du film System Crasher. Photo : BTC/CVN
 
Dans le cadre du festival, après chaque séance de projection, les spectateurs auront l’occasion de rencontrer et d’échanger avec les deux jeunes metteurs en scène vietnamiens Nguyên Hông Quân et Chu Anh Nguyêt.

"Il s’agit d’un événement très attendu après ces derniers mois de distanciation sociale dus au COVID-19. Les cinéphiles vietnamiens auront enfin l’occasion de regarder de bons fils européens sur grand écran", partage la cinéaste Chu Anh Nguyêt.

Les films seront projetés à 20h00 les mardis, jeudis et samedis.

Cette manifestation espère assouvir les envies des cinéphiles vietnamiens avec des œuvres passionnantes et uniques du cinéma allemand et enfin rouvrir les salles obscures au public avec une belle programmation, après la longue période de distanciation sociale causée par la pandémie du nouveau coronarivus. 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

Au Vietnam, une merveille naturelle peut en cacher une autre Le célèbre site de voyage Lonely Planet répertorie les destinations offrant des vues spectaculaires au Vietnam telles que la baie de Ha Long, la grotte de Son Doong, l'île de Phu Quôc...