15/11/2020 16:28
Le 4e Sommet du Partenariat économique régional global (RCEP) s'est tenu le 15 novembre dans le cadre du 37e Sommet de l’ASEAN.
>>L'ASEAN+3 renforce la résilience économique et financière face aux défis émergents
>>Plan de relance global pour l’ASEAN

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc lors du 4e Sommet du RCEP. Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Dans son discours d'ouverture, le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a déclaré que la pandémie de COVID-19 avait eu un impact négatif sur les flux commerciaux et d'investissement régionaux et mondiaux, y compris les pays participant aux pourparlers du RCEP.

Il a salué les efforts déployés par les parties concernées pour résoudre les problèmes dans les négociations, se disant ravi qu'après huit ans de travail acharné, les parties ont complètement conclu les négociations, permettant la signature de l'accord dans le cadre des 37e Sommets de l'ASEAN et des réunions connexes.

Les économies régionales et mondiales sont confrontées à d'énormes obstacles et défis causés non seulement par le COVID-19, mais également par la diminution du commerce mondial, a-t-il déclaré.

Par conséquent, la conclusion des négociations du RCEP, le plus grand accord de libre-échange au monde, enverra un message fort sur le rôle de premier plan de l'ASEAN dans le soutien du système commercial multilatéral, contribuant à créer une nouvelle structure commerciale dans la région, facilitant ainsi durablement les échanges, en développant les chaînes d'approvisionnement perturbées et en soutenant la reprise post-pandémique. Initié par l'ASEAN, l'accord est entre dix pays membres de l'ASEAN - Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam, et les partenaires du bloc - Chine, Japon, République de Corée ( RoK), Australie et Nouvelle-Zélande.

Le RCEP ouvrira aux entreprises vietnamiens, notamment de l'informatique, des vêtements et textiles, plusieurs opportunités. Photo : VNA/CVN

Selon le directeur du département de la politique commerciale multilatérale du ministère vietnamien de l'industrie et du commerce, Luong Hoàng Thai, avec des dispositions visant à réduire ou à supprimer les droits de douane sur les produits industriels et agricoles, le RCEP aidera les entreprises des pays membres de l'ASEAN à stimuler leurs exportations, en particulier vers les principaux partenaires commerciaux.

Il a suggéré aux entreprises vietnamiennes d'améliorer leur avantage concurrentiel en tenant dûment compte des politiques commerciales, en renouvelant les technologies et en réalisant d'importants investissements dans les services.

Le ministre vietnamien de l'Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, a déclaré qu'une fois que le RCEP entrera en vigueur, les entreprises vietnamiennes auront plus de possibilités d'élargir leurs marchés, de rejoindre les chaînes de valeur régionales et d'attirer davantage d'investissements étrangers.

Les télécommunications, l'informatique, les vêtements et textiles, la chaussure et l'agriculture peuvent tirer un énorme avantage des réductions tarifaires à l'importation dans le cadre de l'accord, a-t-il souligné.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2020" couronné de succès

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.