26/02/2019 18:27
La réunion du Réseau des femmes parlementaires et celle de la Commission de l’éducation, de la communication et des affaires culturelles de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie ont lieu du 26 au 28 février à Hanoï. La cérémonie d’ouverture, mardi matin 26 février, a vu présence de la présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam, Nguyên Thi Kim Ngân.

>>Renforcer le rôle des parlementaires et des institutions francophones
>>L’Assemblée parlementaire de la Francophonie en réunion à Hô Chi Minh-Ville
 

Nguyên Thi Kim Ngân prend le parole lors de la cérémonie d'ouverture de deux réunions de l'APF, le 26 février à Hanoï. 
Photo: Trong Duc/VNA/CVN

La réunion du Réseau des femmes parlementaires et celle de la Commission de l’éducation, de la communication et des affaires culturelles de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) se tiennent du 26 au 28 février à Hanoï. "C’est la première fois que le Vietnam est le pays hôte de deux événements simultanés de l’APF", a souligné Nguyên Thuy Anh, présidente de la Section vietnamienne de l'APF.  

"Le Vietnam apprécie hautement le rôle de l’APF à l’international qui se traduit par l’initiation de programmes de coopération interparlementaire, le renforcement des liens d’amitié et de solidarité entre les institutions parlementaires, par ses contributions à l’épanouissement de la diplomatie parlementaire et au rehaussement de la position et de la voix des parlementaires sur les questions régionales et internationales", a dit Nguyên Thi Kim Ngân, présidente de l’Assemblée nationale (AN) du Vietnam, lors de la cérémonie d’ouverture des réunions.

D’après la présidente de l’AN, le Vietnam poursuit de manière conséquente sa politique étrangère d’indépendance et d’autonomie en faveur de la paix, de la coopération et du développement, de diversification et de multilatéralisation de ses relations extérieures, d’intégration internationale active.
 

Ouverture de la réunion de l’APF, le 26 février à Hanoï. Photo: Quê Anh/CVN


Le pays est disposé à être ami, partenaire fiable et membre responsable de la communauté internationale. "L’Organisation internationale de la Francophonie et ses pays membres occupent toujours une place importante dans la politique étrangère du Vietnam", a-t-elle partagé. Et de souligner : "Le Vietnam est très attaché aux nobles valeurs et objectifs de la Francophonie, que sont la paix, la démocratie, la diversité culturelle et linguistique, la solidarité, la coopération et le développement. Il s’agit aussi des objectifs pour lesquels l’État et le peuple vietnamiens ne ménagent aucun effort, avec de nombreuses réalisations déjà  enregistrées".    

Représentant suprême du peuple, l’AN du Vietnam dispose des missions de législation, de supervision et de décision sur les questions importantes du pays. "Ces dernières années, nous avons fait des efforts pour réformer les activités de l’AN dans un souci d’efficacité, d’effectivité en vue de promouvoir la démocratie et l ’État de droit. Sur le plan de la diplomatie parlementaire, l’AN du Vietnam est un membre actif et responsable des institutions interparlementaires régionales et internationales telles que l’Union interparlementaire mondiale (IPU), l’APF, le Forum parlementaire d’Asie-Pacifique (APPF), l’Assemblée interparlementaire de l’ASEAN (AIPA)…", a indiqué Nguyên Thi Kim Ngân.

Vietnam, membre actif des institutions internationales
 

Les participants aux réunions de l’APF prennent la pose, le 26 février à Hanoï.
Photo: Trong Duc/VNA/CVN


La Déclaration et l’Appel d’Erevan: "Vivre ensemble dans la solidarité, le partage des valeurs humanistes et le respect de la diversité: source de paix et de prospérité pour l’espace francophone", adoptés aux XVIIe Sommet des chefs d’État et de gouvernement des pays ayant le français en partage tenu en octobre 2018 en Arménie, ont souligné le rôle important des organisations multilatérales dont la Francophonie, dans la promotion de la compréhension mutuelle, de la diversité, de la coopération en faveur de la paix, de la stabilité et de la résolution des questions internationales dans l’espace francophone et dans le monde.

"En réponse à l’appel d’Erevan et dans la perspective de concrétiser le nouveau cadre stratégique de l’APF, lors de nos réunions ici aujourd’hui, les parlementaires des pays membres de la Francophonie sont invités à engager des échanges sur les mesures à prendre afin de promouvoir la diversité culturelle, linguistique, de préserver les identités culturelles nationales dans le contexte de la mondialisation, ce dans le but de réaliser les objectifs de développement durable de 2030 des Nations unies, notamment ceux en matière de lutte contre la pauvreté, d’amélioration de la qualité de l’éducation et de la qualité de vie de la population, de promotion de l’égalité de sexes, de protection des enfants", a partagé la présidente de l’AN vietnamienne. 

Après la cérémonie d’ouverture, le Réseau des femmes parlementaires et la réunion de la Commission de l’éducation, de la communication et des affaires culturelles de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie auront des séances de travail selon l’ordre du jour de chaque institution. Le Réseau des femmes parlementaires se concentrera sur les mesures de renforcement du rôle des femmes dans la politique (dont l’augmentation du taux des femmes responsables dans le parlementaire des pays), dans l’entrepreneuriat, l’assurance du droit des femmes et filles pour qu’elles aient accès pleinement à l’éducation, à la santé et  à la culture.

Pour  la Commission de l’éducation, de la communication et des affaires culturelles de l’APF, l’ordre du jour sera les mesures de consolidation de la langue française dans les institutions internationales, d’augmentation du nombre d’apprenants de cette langue à travers des bourses d’études, de coopération dans la culture, de renforcement de la diversité culturelle dans le contexte de mondialisation, la multiplication des mesures de communication numérique dans l’éducation, la formation et la promotion culturelle.
 

Quelques mots sur l’APF
 
L’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), qui réunit des parlementaires francophones  ayant pour objectif de pousser les gouvernements à aller de l’avant, a 50 ans d’existence et de développement. Des 23 parlements participant à la première session de l’Association internationale des parlementaires de langue française (AIPLF) tenue en 1967 au Luxembourg aux 87 parlements membres en 2018, il s’agit là de la plus belle illustration du développement, tant en terme de dimension qu’en terme de position, de l’organisation en sein de la Francophonie ainsi que sur la scène internationale. Le Vietnam est membre officiel de l’APF depuis 1991, après 17 ans en tant qu’observateur. De 2015 à 2017, il  était président chargé de la région d’Asie-Pacifique  de l’APF. De 2017 à 2019, il est membre du Conseil du Réseau des femmes parlementaires de l’APF. De 2019 à 2021, le Vietnam sera vice-président de l’APF.  


Quê Anh/CVN
 

    



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hidden Gem ou le lieu de rencontre des écologistes

Du 27 avril jusqu’au 2 septembre, le Parc culturel de Dâm Sen, connu pour ses divertissements, ouvre ses portes tous les soirs de la semaine avec son thème "Dâm Sen by night" (Dâm Sen dans la nuit).