31/01/2020 15:35
Plusieurs fêtes traditionnelles se sont ouvertes jeudi 30 janvier, soit le 6e jour du Nouvel An lunaire, dans les environs de Hanoï.
>>La genèse et le sens des fêtes traditionnelles
>>L’art de l’orfèvrerie H’mông à Lao Xa
>>Phù Lang, des poteries qui ont de l’allure à Bac Ninh

Cérémonie d'ouverture de la fête de la pagode Huong, le 30 janvier à Hanoï.
Photo : Thanh Tùng/VNA/CVN

Près de 40.000 pèlerins ont visité la pagode Huong lors de la première journée de cette plus longue fête du Vietnam qui dure pendant trois mois. Si on compte des visiteurs à la pagode Huong dès le début du Têt de l’Année du Rat, environ 200.000 personnes ont fréquenté ce site bouddhique. Le Comité d’organisation a déployé des activités pour garantir la sécurité et l’ordre aux activités de pèlerinage à la pagode Huong tout au long des 3 mois de la fête.

Le même jour, des dizaines de milliers d’habitants ont assisté à la fête Giong, au temple de Soc Son, commune de Phu Linh, au district de Soc Son, en banlieue de Hanoï. Selon le comité d’organisation, cette accueille environ 120.000 visiteurs. Chaque année au printemps, les Vietnamiens honorent le héros mythique Thánh Gióng ainsi que les autres héros et génies qui ont défendu le pays contre l'envahisseur. Il est vénéré en tant que protecteur des moissons, de la paix dans le pays et de la prospérité de la famille.

La fête de Giong se déroule annuellement au printemps, au temple de Soc Son (les 6e, 7e et 8e jours du 1er mois lunaire). Cette fête a été reconnue comme patrimoine culturel immatériel de l’Humanité par l’UNESCO. À Hà Tinh (Centre), au complexe de la zone des sites de la pagode Huong Tich, le Service de la culture, des sports et du tourisme de Hà Tinh et le Comité populaire du district de Can Lôc ont inauguré la fête Huong Tich pour débuter l’Année touristique de Hà Tinh 2020. Située sur la chaîne des montagnes Hông Linh, dans la commune de Thiên Lôc, district de Can Lôc, la pagode Huong Tich est un site de la culture de prémonition attrayante pour de nombreux pèlerins.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : Comment s’en sortent-ils les touristes à Hôi An? Étrange spectacle que celui que nous livre la ville de Hôi An ces jours-ci… D’ordinaire archibondée, effervescente, elle est devenue un véritable théâtre d’ombres, peuplé d’autochtones en distanciation sociale, mais aussi de touristes "piégés" par les circonstances.