30/03/2018 18:14
La session ouverte du Conseil d’affaires de GMS (Greater Mekong Subregion - sous-région du Grand Mékong) a commencé vendredi 30 mars à Hanoï.
>>Réunion SOM sur la coopération de la sous-région du Grand Mékong à Hanoi
>>Réunion SOM sur la coopération de la sous-région du Grand Mékong à Hanoi

La session ouverte du Conseil d’affaires de GMS a lieu le 30 mars. 
Photo : VNA/CVN 

La session ouverte du Conseil d’affaires de GMS (Greater Mekong Subregion - sous-région du Grand Mékong) est inscrit dans le cadre du 6e Sommet  - Laos - Vietnam (CLV-10) qui ont lieu du 29 au 31 mars à Hanoï. Il est organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI), le ministère vietnamien des Affaires étrangères et le Conseil d’affaires de GMS.

La session ouverte réunit des représentants des pays membres de GMS (Cambodge, Chine, Laos, Myanmar, Thaïlande et Vietnam), ceux d’institutions et organisations internationales (Banque asiatique de Développement, Banque mondiale, Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures, ASEAN), des partenaires de développement, des entreprises.

Dans son discours d’ouverture, le président de la VCCI, Vu Tiên Lôc, a souligné les réalisations remarquables de GMS, notamment dans la réduction de la pauvreté et du développement du secteur privé.

Avec sa position géoéconomique et géostratégique, sa richesse en ressources naturelles et main-d’œuvre, ses efforts de réforme et d’intégration, GMS dispose d’atouts pour développer l’agriculture et le tourisme, a-t-il déclaré, ajoutant que les économies de GMS devaient améliorer la qualité de leurs institutions et la compétitivité de leurs entreprises pour mieux participer aux chaînes logistiques mondiales.

Présent à la session ouverte, le ministre vietnamien du Plan et de l’Investissement Nguyên Chi Dung a souhaité que les entreprises au sein de GMS partagent leur vision de développement et échangent d’opportunités de connexion dans le futur. Les pays doivent impulser la coopération, s’orienter vers l’objectif de développement commun de la région, mettre en œuvre efficacement les plans d’action et les accords conclus.

Nguyên  Chi Dung a indiqué que la sous-région du Grande-Mékong mettait en œuvre activement les projets de développement des infrastructures de transport, d’exploitation durable des ressources électriques, de formation du personnel et de promotion du commerce.

Selon le ministre, les entreprises de GMS doivent poursuivre leur coopération et leur union, notamment entre les PME et micro entreprises, pour profiter des opportunités et s’entraider pour un développement commun et la création de la compétitivité pour les entreprises.

Promouvoir la coopération et le développement de GMS

Il a affirmé le soutien du Vietnam et des pays de GMS, en général, à la communauté des entreprises de GMS ainsi qu’aux programmes et aux activités qui seront mis en œuvre par le Conseil d'affaires de GMS dans la prochaine période.

De sa part, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Laos, aussi président du Conseil d'affaires de GMS, Oudet Souvannavong, a estimé que le conseil contribuait à promouvoir la coopération et le développement de GMS au sein du couloir économique, à stimuler le dialogue et la coopération économique entre les pays dans la région. Les pays membres de GMS prennent en haute considération l’accélération des projets d’assistance technique et l’encouragement de la participation active des entreprises.

Selon le responsable laotien, le Conseil d'affaires de GMS doit faire face aux défis et aussi profiter d’opportunités, il est nécessaire pour le conseil d’impulser le nouveau modèle des affaires, de nouvelles technologies, de se préparer à de nouveaux plans de coopération, de réduire les barrières commerciales et de promouvoir la croissance économique.

Après la séance d’ouverture, les délégués ont discuté des contenus comme le nouveau modèle des affaires, les points de vue des femmes start-up, les jeunes start-up, le plan stratégique pour développer le secteur privé…

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.