18/10/2018 23:19
La 6e conférence ministérielle de l’ASEAN sur la drogue (AMMD 6) a débuté le 18 octobre à Hanoï dans le but de promouvoir la coopération entre les pays membres de l'ASEAN dans la recherche de mesures de protection de la Communauté contre les risques liés aux drogues.
>>ASEAN promeut la coopération dans la prévention et la lutte contre la drogue
>>De nouvelles drogues de synthèse menacent les jeunes

Cérémonie d’ouverture de la 6e conférence ministérielle de l’ASEAN sur la drogue. Photo : Doan Tân/VNA/CVN

Selon des statistiques de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), environ 5% de la population adulte mondiale, soit près de 250 millions de personnes, consomment une drogue. L’Asie de l’Est et l’Asie du Sud-Est comptent plus de 3 millions d'héroïnomane et plus de 5 millions d’usagers des drogues de synthèse. Au Vietnam, environ 900.000 personnes sont impliquées dans l’usage des drogues.

Dans son discours d’ouverture, le ministre vietnamien de la Police, Tô Lâm, a réaffirmé la volonté de son pays dans la lutte contre la drogue. Le Vietnam applique plusieurs mesures afin de limiter l’offre et la demande de drogue ainsi que ses effets néfastes, a-t-il déclaré, soulignant les efforts dans l’amélioration des textes juridiques et la modernisation des institutions dans ce secteur.

"Le Vietnam est prêt à contribuer à la coopération régionale dans la prévention et la lutte contre la drogue", a-t-il affirmé, ajoutant que son pays appliquait rigoureusement les conventions conclues pour une Communauté de l’ASEAN puissante, unitaire et solidaire devant les risques des drogues.

La conférence ministérielle de l’ASEAN sur la drogue a été lancée en 2012 afin d’améliorer la coopération de haut niveau face à une situation de plus en plus compliquée s'agissant de la production, du commerce et de l’usage de drogues en Asie du Sud-Est et dans le monde.

L’ASEAN (Association des nations d’Asie du Sud-Est) a été fondée en 1967. Elle comprend actuellement 10 pays membres : Indonésie, Malaisie, Singapour, Thaïlande, Philippines, Brunei, Vietnam, Laos, Myanmar et Cambodge.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.