10/08/2020 22:48
La 47e session du Comité permanent de l’Assemblée nationale (AN) s’est ouverte ce lundi 10 août à Hanoï, sous l’égide de la présidente de l'AN, Nguyên Thi Kim Ngân.
>>La permanence de l’AN examinera les amendements de plusieurs lois 

La présidente de l'AN, Nguyên Thi Kim Ngân (centre), lors de la séance de travail de la 47e session du Comité permanent de l’Assemblée nationale, le 10 août à Hanoï. Photo : VNA/CVN

Lors de la 47e session du Comité permanent de l’Assemblée nationale (AN), les députés doivent examiner les amendements des lois sur la résidence, les sanctions administratives et la protection de l’environnement, ainsi que les lois sur les garde-frontières et la lutte contre le VIH/sida. Ils se prononceront sur les modifications de l’ordonnance sur les personnes ayant rendu service à la nation.

Les parlementaires donneront leurs avis sur la stratégie de développement de l’audit d’État pour 2030 et sur le rapport sur le règlement des créances douteuses des banques.

À cette occasion, le ministre du Plan et de l'Investissement donnera des réponses sur la relance économique et le décaissement des investissements publics ainsi que sur les mesures afin d’assurer le bien-être social dans le combat contre le COVID-19.

Dans son discours d’ouverture, Nguyên Thi Kim Ngân a souligné que dans cette conjoncture de réapparition du virus SRAS-CoV-2 avec des développements compliqués, les agences parlementaires doivent se coordonner étroitement pour remplir leur programme.

Après la séance d'ouverture, les législateurs ont discuté de la loi sur la résidence (modifiée) et ont convenu qu'elle devrait se concentrer sur des solutions globales de planification, des politiques de développement socio-économique...

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Géoparc mondial de Dak Nông, au paradis des grottes volcaniques Doté d’un surprenant réseau de grottes volcaniques, le Parc géologique de Dak Nông au Vietnam a été reconnu par l’UNESCO Géoparc mondial. Un nouveau point fort pour cette province du Tây Nguyên déjà très bien pourvue de sites d’écotourisme.