30/11/2018 12:57

>>L'Algérie invite le Japon et le Bahreïn à investir dans le dessalement d'eau de mer

Les Journées culturelles japonaises ont été inaugurées jeudi 29 novembre à Alger, avec une exposition polyvalente et une démonstration culinaire sur la manière de préparer le Sushi, devant un public nombreux. S’étalant jusqu’au 1er décembre au Palais de la Culture Moufdi-Zakaria, ces journées culturelles entrent dans le cadre des "relations et des échanges amicaux qu’entretiennent les deux pays, l’Algérie et le Japon", a déclaré l’ambassadeur nippon, Kazuya Ogawa dans son allocution d’ouverture qui a également contenu le programme de la manifestation. Première activité à marquer ces journées, une démonstration culinaire menée par le cuisinier de la Résidence de l’ambassade du Japon à Alger, M. Kenji Shimura qui a montré au public nombreux présent, la manière de préparer le Sushi, un des plats qui fait, entre autre, la réputation du Japon dans les restaurants à travers le monde. Une séance de dégustation a ensuite permis au public de goûter à ce met, fait de riz, de vinaigre, de poissons et d’algues. Des ateliers de manga, de Calligraphie, d’Origami, des démonstrations de Kimono, exécutées par Ryoko Hayashi, ainsi qu’une conférence sur le manga, animée par Yoshimi Katahira et des concours, sanctionnés par des prix, de déguisements (cosplay) et d’apprentissage du Japonais, donneront vie aux deux dates restantes de ces Journées culturelles qui marquent 56 ans de relations amicales entre l’Algérie et le pays du Soleil levant.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’histoire de l’ao dài a son musée privé

ASEAN: la connexion des patrimoines régionaux à l’ère numérique au cœur d’une conférence L’ASEAN est célèbre pour ses nombreux patrimoines naturels et culturels qui sont devenus des destinations attrayantes au niveau mondial. Dans le contexte de développement technologique rapide, la connectivité et la promotion des valeurs patrimoniales dans la région poseront les bases d’un développement durable du tourisme.