28/08/2017 16:08
>>Une dent humaine de 560.000 ans découverte dans les Pyrénées-Orientales
>>Neige dans les Pyrénées : alerte maximale aux avalanches, stations de ski fermées

Quatre agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) venus expertiser des dommages liés à l'ours ont été pris à partie en Ariège par des individus "proférant des menaces de mort et tirant plusieurs dizaines de coups de fusil", a indiqué samedi 26 août la préfecture. La préfète de l'Ariège Marie Lajus a fait part de son "indignation devant le comportement irresponsable" des auteurs de cette "agression" qui a eu lieu vendredi 25 août sur une estive de la commune pyrénéenne d'Auzat, frontalière de l'Espagne et d'Andorre. Les agents ont été pris à partie alors qu'ils "progressaient dans la montagne", selon un communiqué de la préfecture de l'Ariège transmis à l'AFP. Ces faits feront l'objet d'un dépôt de plainte de l'ONCFS auprès du parquet "avec le soutien de la préfecture et donneront lieu le cas échéant aux poursuites judiciaires qui s'imposent", précise le texte. L'Office est un établissement public sous la double tutelle du ministère de l'Environnement et de l'Agriculture. Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a condamné "sans réserve cette agression inadmissible" dans un communiqué, rappelant "l'exigence de respect qui s'impose à l'égard des protecteurs de la biodiversité". Il a ajouté que sa volonté "de préserver les conditions nécessaires au maintien constant du dialogue entre les parties prenantes" restait "pleine et entière".
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

À Phan Thiêt, le nuoc mam a son musée Le nuoc mam est indissociable de la gastronomie vietnamienne. La naissance d’un musée spécifique à Phan Thiêt montre son importance dans la culture millénaire du pays.