27/10/2017 09:15
Plus de 73.000 personnes ont fui Porto Rico pour se réfugier en Floride après le passage dévastateur de l'ouragan Maria le 20 septembre, selon des données du gouvernement de Floride.
>>Ouragan Maria : l'état de catastrophe naturelle publié au JO fait des remous
>>Ouragan Maria : Porto Rico "anéanti" face aux risques d'inondations
>>Ouragan Maria : un mort et deux disparus en Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barth se préparent

Nettoyage à Arecibo, à Porto Rico, après le passage de l'ouragan Maria, le 30 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le passage de l'ouragan sur cette île des Caraïbes de 3,5 millions d'habitants a fait au moins 48 morts et laminé habitations, commerces et infrastructures. Ainsi, la majeure partie de ce territoire américain est toujours sans électricité ni eau potable. Par ailleurs, l'aide peine toujours à arriver dans les zones les plus reculées.

"Depuis le 3 octobre 2017, plus de 73.000 personnes sont arrivées en Floride depuis Porto Rico via l'aéroport international de Miami, l'aéroport international d'Orlando et le port des Everglades", indique mercredi 25 octobre le gouverneur de Floride Rick Scott dans un communiqué.

L'ouragan Maria a frappé l'île le 20 septembre, mais les arrivées de Portoricains en Floride n'ont commencé a être enregistrées qu'à partir du 3 octobre, date à laquelle cet État du sud des États-Unis a été déclaré en état d'urgence afin de pouvoir répondre à l'arrivée de Portoricains, a expliqué à l'AFP un porte-parole du gouverneur de Floride.

Grâce à cette déclaration, la Floride a pu ouvrir des centres de secours dans deux aéroports et un port, qui depuis ont accueilli quelque 15.000 personnes.

Dans ces centres, les migrants ont accès à l'aide fournie par l'agence fédérale des situations d'urgence Fema, ainsi qu'aux agences gouvernementales dédiées à l'enfance, aux familles et à la santé ou encore à des organisations comme la Croix-Rouge.

Le gouverneur de Floride a également signalé que les écoles et universités de l'État avaient enregistré plus de 3.500 nouveaux élèves ou étudiants venant de Porto Rico où des Iles Vierges américaines, également touchées par l'ouragan. Les universités de Floride ont supprimé les frais d'inscription pour les personnes venant de ces îles sinistrées.

La situation à Porto Rico reste précaire plus d'un mois après le passage de l'ouragan. Mercredi 25 octobre, 75% des foyers n'avaient toujours pas d'électricité et peu disposaient d'eau potable.

L'île fait en outre face à une dette abyssale, estimée à plus à 73 milliards de dollars. En raison de cette crise, de très nombreux Portoricains ont déjà fui l'île ces dix dernières années.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Quang Nam: Hôi An parmi les villes les plus attractives au monde Le magazine Travel and Leisure vient de publier un classement des 15 villes les plus attractives au monde comportant à la 8e place la vieille ville de Hôi An, dans la province de Quang Nam (Centre).