12/10/2017 17:29
Trois semaines après le passage de l'ouragan Maria à Porto Rico, le bilan est maintenant de 44 morts sur l'île, a annoncé mercredi 11 octobre son gouverneur Ricardo Rossello.
>>Ouragan Maria : l'état de catastrophe naturelle publié au JO fait des remous
>>Maria : Porto Rico ordonne des évacuations massives après la rupture d'un barrage

Des habitants de la municipalité de Manati, le 6 octobre à Porto Rico, trois semaines après le passage de l'ouragan Maria. Photo : AFP/VNA/CVN

Dans un communiqué, où il a également demandé à Washington de débloquer des fonds supplémentaires pour venir en aide à ce territoire américain, Ricardo Rossello a annoncé que le bilan avait été alourdi après le décès d'une personne dont le crâne a été fracturé.

"Quatre morts liées à la leptospirose (une maladie bactérienne causée par l'urine de certains animaux, ndlr) ont également été confirmées", a-t-il précisé.

Trois semaines après le passage de l'ouragan Maria, qui a frappé l'île en catégorie 4, 5.700 personnes vivent encore dans des abris, et la plupart de l'île est encore privée d'eau courante et d'électricité.

Le gouverneur de Porto Rico a donc demandé au président Trump de débloquer 4,9 milliards de dollars supplémentaires. Mercredi dernier 11 octobre, le président américain a déjà demandé au Congrès d'approuver une aide massive en faveur de Porto Rico d'un montant de quelque 29 milliards de dollars.

Le bureau du gouverneur n'a pas répondu aux questions sur le montant de l'aide totale demandée par Porto Rico. Selon les estimations, ce chiffre correspond à la moitié de la dette de l'île, 73 milliards de dollars.

La situation économique était déjà très compliquée avant le passage de l'ouragan, le gouvernement ayant demandé à ce que le territoire soit déclaré en situation de faillite en mai.

Depuis 2006, la crise économique a poussé 10% de la population à quitter Porto Rico, où le taux de pauvreté est à 46%.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Le secteur touristique se joint au combat contre le COVID-19 Vu la situation épidémique compliquée dans le monde ainsi qu’au Vietnam, le secteur touristique de la province de Thua Thiên-Huê (Centre) respecte bien les règles fixées dans le cadre de la lutte et la prévention du COVID-19.