28/10/2017 16:24
La situation à Porto Rico reste critique, plus de cinq semaines après le passage dévastateur de l'ouragan Maria, raconte une équipe médicale new-yorkaise de retour de cette île américaine des Caraïbes où près de 80% de la population est toujours sans électricité.

>>États-Unis : les ouragans n'ont pas dérouté la solide trajectoire de la croissance
>>Ouragan Maria : plus de 73.000 Portoricains ont fui vers la Floride
>>Un mois après l'ouragan, les "oubliés" de Porto Rico peinent à se relever
 

Kevin Munjal, professeur urgentiste, et Stacey Conklin, infirmière, à New-York, le 27 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN


Kevin Munjal, professeur urgentiste, et Stacey Conklin, infirmière, faisaient partie d'une équipe envoyée deux semaines par l'organisation Mount Sinai Health System. Ils ont travaillé chaque jour, pendant douze heures consécutives, et dormi sous une tente.

Un séjour qui leur a permis de constater le désarroi de la population de la région particulièrement affectée de Fajardo, dans l'est de cette île de 3,5 millions d'habitants. Lorsque le générateur de l'hôpital où ils travaillaient est tombé en panne, ils ont utilisé des respirateurs manuels, pour oxygéner les patients placés sous respiration artificielle, explique Mme Conklin.

Ils ont traité quelque 1.600 patients, le plus souvent pour des coupures de machettes ou de scies électriques subies en nettoyant les débris, des blessures dues à des générateurs qui tombent sur les pieds ou des brûlures au kérosène.

"Les gens nous racontaient que pour arriver à la route principale, ils devaient se frayer un chemin à la machette", raconte M. Munjal.
À cause du manque d'eau propre, les maladies virales ou bactériennes comme la conjonctivite ou des infections gastro-intestinales se répandent à toute vitesse dans les refuges surpeuplés.

Beaucoup de médicaments manquent et l'absence d'électricité complique considérablement les soins à domicile, surtout pour ceux souffrant de maladies chroniques.

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Quang Nam: Hôi An parmi les villes les plus attractives au monde Le magazine Travel and Leisure vient de publier un classement des 15 villes les plus attractives au monde comportant à la 8e place la vieille ville de Hôi An, dans la province de Quang Nam (Centre).