07/01/2020 16:04
Le printemps est toujours l'occasion pour admirer la beauté des fleurs, participer aux festivités des ethnies minoritaires ou découvrir la culture locale. Voici quelques destinations à découvrir.
Col de Sa Mù, province centrale de Quang Tri. Photo : TUQT/CVN

Sa Mù - un lieu tempéré au milieu du vent du Laos (Gió Lào)

Seulement découvert récemment, Sa Mù attire de plus en plus de visiteurs. Si Quang Tri, située à environ 90 km de la ville de Dông Hà par la route, est décrite comme une terre sèche de vent du Laos avec ses sables blancs, elle abrite un "jardin paradisiaque" au sommet du col de Sa Mu (dans le district Huong Hoa) dont le climat est similaire à celui de Dà Lat ou Sa Pa. Ce petit coin de paradis niché dans les montagnes a su maintenir sa beauté.

Vous serez étonné de découvrir la station d'application des sciences et technologies de Quang Tri. Dans les jardins, au milieu de cette "zone tempérée", vous pourrez prendre des photos d’orchidées épanouies, de champs de fraises mûres, de cultures de lys colorés, de tomates couleur chocolat du Japon et observer les "incroyables" tulipes cultivées ici, aussi belles que celles des Pays-Bas.

Sur le chemin de Sa Mù, vous pourrez également vous arrêter à l'aéroport de Ta Con (Khe Sanh) pour visiter la galerie de la victoire de la route 9.

Pa Vi Ha, beauté rêveuse

Le village de Pa Vi Ha vu du ciel. Photo : Ngoc Quang/CVN

Situé sur la route nationale 4C, à environ 6 km du centre du district de Meo Vac, le village Pa Vi Ha des H'mông est romantique tel une fée de la montagne.

Avec leur architecture H'mông, les maisons du village, inscrites dans un tourisme culturel communautaire, ont échappé à l'ambiance solitaire de la forêt. Pour devenir membre de ce village de tourisme culturel communautaire, les propriétaires des 20 maisons ont dû accepter certaines conditions. D'une part, l'architecture traditionnelle de l'ethnie est de mise pour la construction de la maison et d'autre part, elle doit disposer d’une cuisine, de toilettes propres, de chambres au confort standard, et surtout offrir un espace convivial en harmonie avec la nature environnante.

Hông Mi Sinh, propriétaire du premier homestay du village, a déclaré qu'après seulement quelques mois de fonctionnement, son hébergement est constamment réservé à l’avance par les clients. À Pa Vi Ha, les visiteurs qui traversent les routes escarpées entre les montagnes rocheuses au son du Khèn ont également la chance de déguster l’alcool de maïs.

Découvrez la culture Cham

Les céramiques de Bàu Trúc ont la particularité d’être uniquement confectionnées par des femmes. Photo : Trong Dat/VNA/CVN

Situé sur une oasis de verdure au milieu de la douce rivière Cai, le village de métiers traditionnels de Cham Oasis appartient à la zone touristique de Champa Island dans la province de Khánh Hòa. En plus des récipients pour l’eau, les reliefs en céramique déposés sur l'herbe invitent les visiteurs à découvrir et participer aux activités d'artisanat traditionnel typique des Cham, comme la poterie, le tissage de brocart ou la broderie...

Dans la zone de céramique de Bàu Trúc, les touristes pourront entrevoir la technique spéciale de poterie à la main qui ne requiert pas de tour.

Avec 50.000 dôngs/visite, les visiteurs seront guidés par les artisans Cham à pétrir l'argile, puis le produit sera cuit et remis aux clients en souvenir. Les visiteurs peuvent également essayer de tisser un morceau de brocart Cham dans la zone du village de tissage de My Nghiêp.

Les visiteurs ont la chance de déguster les plats et boissons régionaux et pratiquer les jeux et danses folkloriques des Cham en participant aux fêtes du Têt.

Cân Tho : la rue florale Xeo Nhum

La rue floral Xeo Nhum à Cân Tho (Sud). Photo : Lan Ngoc/CVN

Découvrir le Têt traditionnel dans la campagne du Sud en faisant un tour d'écotourisme, c’est l’idée innovante de Nguyên Thanh Vu - propriétaire du jardin écologique Xeo Nhum (district de Cai Rang, ville de Cân Tho) à l’occasion du Têt Canh Ty  de 2020.

La rue florale Xeo Nhum, décorée sur le thème du "Têt des retrouvailles", est dédiée à la mise en scène de l'ancien Têt du Sud du Vietnam où l’on peut s’émerveiller devant l’emballage et la cuisson du banh tet, les porches des maisons de chaume agrémentées de fleurs de souci et bordées de choux verts, rencontrer le vieil homme qui fait les calligraphies du Nouvel An ou visiter la boutique d’ao bà ba (chemisier ample fendu) - vêtement traditionnel des femmes du delta du Mékong...

L’ensemble crée une image lumineuse du Têt, à la fois colorée et passionnante. Cette rue florale a été spécialement conçue pour la visite et offre aux touristes l'expérience unique "du direct virtuel" d’enregistrer leurs belles photos instantanément.

L’événement se tient dès à présent. Si vous voulez découvrir la calligraphie, les stands sont ouverts les samedis et dimanches, et chaque visiteur reçoit une calligraphie gratuite. Le prix d'entrée est de 100.000 de dôngs/personne.

Diêu Thuy/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains