21/02/2017 16:13
Les États-Unis restent déterminés à coopérer avec l'Union européenne mais exigent des preuves rapides, "d'ici la fin 2017", que leurs alliés de l'Organisation du traité de l'Atlantique Notd (OTAN) sont prêts à dépenser davantage dans la défense commune, a affirmé le 20 février à Bruxelles le vice-président américain Mike Pence.

>>États-Unis : le vice-président Mike Pence reçu à l'UE et l'OTAN
 

Le vice-président américain Mike Pence (gauche) et le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg, le 20 février à Bruxelles. Photo : AFP/VNA/CVN

Comme à Munich (Allemagne) où il participait ce week-end à la Conférence sur la sécurité, Mike Pence s'est présenté en messager de Donald Trump lors de l'ultime étape de sa première tournée européenne.

Et il a soufflé le chaud et le froid face à des dirigeants européens inquiets des prises de positions du nouveau président américain, perçues comme isolationnistes et nationalistes.

À propos des dépenses militaires, les alliés européens de l'OTAN doivent "respecter leur parole", "le président (Trump) s'attend à des progrès réels d'ici la fin de 2017", a relayé Mike Pence au côté de Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'Alliance atlantique.

En 2014, les 28 pays membres de l'OTAN ont convenu de se conformer, à l'horizon d'une décennie, à un niveau de dépenses militaires équivalant à au moins 2% de leur Produit intérieur brut (PIB).

Mais seuls cinq pays, les États-Unis en tête (avec 3,61% en juillet 2016), y sont à ce jour parvenus, ce que Donald Trump a dénoncé ces derniers mois.

Le président américain a prévenu que Washington réfléchirait à deux fois à remplir ses obligations à l'égard des Alliés si ceux-ci ne dépensaient pas davantage plus rapidement.

"La défense de l'Europe requiert un engagement de l'Europe tout autant que de notre part", a renchéri le 20 février Mike Pence, appelant à "accélérer" les trajectoires ascendantes de dépenses militaires.

L'Allemagne, qui affiche un niveau de 1,19%, va augmenter ses dépenses d'environ 8% en 2017, a plaidé en réponse Jens Stoltenberg.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Ho Chi Minh-Ville parmi les 10 meilleures destinations asiatiques de 2018 Selon une évaluation récente de Lonely Planet, le premier éditeur de guides de voyage au monde, Hô Chi Minh-Ville est classée 3e dans la liste des meilleures destinations d'Asie à visiter en 2018 (Best in Asia), derrière Busan en République de Corée et l’Ouzbékistan.