14/02/2021 07:40
Cette année, les Hà Nhi de Lai Châu (Nord) ont commencé à célébrer le Têt traditionnel le 21 novembre. Suivent cinq jours dédiés au repos, à faire le bilan du travail de l’année, à rendre le culte aux ancêtres, à se souhaiter prospérité et chance pour la nouvelle année.

>>Le Têt traditionnel des Hà Nhi à Diên Biên
>>Le Nouvel An de l'ethnie Hà Nhi à Lai Châu
>>Le Têt à Lai Châu avec les Hà Nhi
 

Femmes de l’ethnie Hà Nhi en tenue traditionnelle. 
Photo : VNA/CVN


Au Vietnam, l’ethnie Hà Nhi célèbre le Têt traditionnel plus tôt que les Kinh (ethnie majoritaire). De nombreux touristes se rendent dans la province montagneuse de Lai Châu pour respirer l’air pur, s’émerveiller devant la grandeur des paysages et la splendeur des tenues traditionnelles de l’ethnie Hà Nhi et mieux comprendre leurs us et coutumes.

Les Hà Nhi n’ont pas de jour fixe pour célébrer leur Nouvel An traditionnel. Chaque année, selon la météo et les capacités financières des foyers aussi, les patriarches et les chefs de villages vont discuter du jour de la fête.

Habituellement, le Têt a lieu en novembre. C’est le moment où les habitants viennent de récolter le riz et la nouvelle campagne n’est pas entamée. Donc, ils se reposent après une année de labeur et ont assez d’argent en poche pour un Têt digne de ce nom.

Au village de Me Giong, commune de Ka Lang, une atmosphère animée règne. Les habitants nettoient leur maison et tuent le cochon qui a été engraissé durant plusieurs mois. L’objectif est de purger les malheurs de l’année passée et de repartir sur de bonnes bases.

"Les préparatifs s’accélèrent dans les familles. Tout le monde est très occupé parce qu’il y a beaucoup de choses à faire pendant le Têt. Cette année, ma famille a une nouvelle bru. Je lui ai appris à faire des +bánh giây+ (gâteau de riz gluant de forme ronde) et +bánh trôi+ (boulettes de riz gluant)", a raconté Po Gia Vân.

Tous ensemble pour le Têt

La préparation des plateaux d’offrandes pour l’autel des ancêtres est dévolue aux femmes. En fait, dans une maison de Hà Nhi, il y a deux autels pour les ancêtres. Le premier réservé aux ascendants du côté du mari et le second à ceux du côté de la femme. Le premier est installé au-dessus du lit du couple et le second dans un coin de la cuisine, qui est l’endroit réservé aux femmes. Celles-ci s’occupent du culte des ancêtres, car elles passent le plus clair de leur temps à la maison.

Plus la famille est aisée, plus le plateau  d’offrandes est copieux. Les indispensables sont les gâteaux de riz gluant, l’alcool, le gingembre, le sel, le piment, le riz et la viande. Le porc est la meilleure viande présentée aux ancêtres, car c’est le symbole de prospérité.

 

Une femme Hà Nhi fait du "bánh giây", une spécialité culinaire de cette ethnie à l’occasion du Têt traditionnel.
Photo : Thu Huong/CVN


"Chez les Hà Nhi, pour  un  Têt heureux, il faut tout préparer soigneusement, les costumes traditionnels comme la nourriture. Les gens font beaucoup de gâteaux traditionnels tels que +banh trôi+ ou +banh giây+. Ils ne sont pas seulement destinés au culte des ancêtres, mais  sont aussi des cadeaux pour les visiteurs", a précisé Go Chu Ca, une personne âgée du village de Me Giong.

En détail, il faut préparer trois gâteaux comme offrandes aux ancêtres. On doit mélanger la cacahuète broyée dans la farce. Car selon les Hà Nhi, s’il y a beaucoup de graines dans la farce des gâteaux, les récoltes seront  abondantes et la nouvelle année prospère. Ce plat se mange comme un apéritif du Têt.

Les Hà Nhi de Lai Châu fêtent le Têt pendant cinq jours. Celui du dragon est le jour de l’An.

Il s’agit d’un jour faste choisi par les patriarches et les chefs du village. "Nous commençons le jour de l’An par tuer le cochon. La famille qui pratique ce rite le plus tôt jouira d’une prospérité durant toute l’année qui débute. Nos cochons ont été engraissés durant plusieurs mois. Ils pèsent plus d’un quintal", a ajouté Go Chu Ca.

Quand le devin examine le foie de porc

Le porc est très important pour le culte des ancêtres. Riches ou pauvres, toutes les familles en tuent un pour célébrer la nouvelle année. Son foie sera amené au devin. S’il présente un bel aspect,  une belle couleur, la prospérité et la bonne santé seront au programme durant l’année.

Inutile de préciser que durant le Têt, les Hà Nhi arborent leurs plus beaux atours pour sortir, participer aux jeux populaires, chanter et danser. 

Thu Huong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam, une destination prisée Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam est une des destinations appréciée en campagne périurbaine de Hanoï. Ce village est tout comme un musée à ciel ouvert et présente les caractéristiques culturelles typiques des 54 groupes ethniques du pays.