13/12/2020 15:22
Le spécialiste des logiciels Oracle a indiqué vendredi 11 décembre qu'il quittait la Silicon Valley pour le Texas, dernière entreprise en date à partir de Californie.
>>La saga Oracle-Google, et ses milliards d'USD d'enjeux, à la Cour suprême
>>Microsoft ne rachètera pas TikTok, Oracle a le champ libre

La patronne d'Oracle, Safra Catz, lors d'une convention annuelle du groupe à San Francisco en 2019.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le groupe a expliqué en réponse à une question de l'AFP que cette décision serait favorable à sa croissance et fournirait "davantage de flexibilité à (son) personnel sur le lieu et la manière de travailler". "Selon leur rôle, cela signifie que beaucoup de nos employés pourront choisir le lieu de leur bureau ainsi que continuer à travailler de la maison, à temps partiel ou à temps complet".

Oracle déplace son siège de Redwood Shores, en Californie, vers Austin, au Texas, qui attire depuis longtemps des entreprises de la tech et accueille le festival South by Southwest.

"Encore un géant mondial qui vient au Texas", s'est félicité le gouverneur de l'État, Greg Abbott, dans un tweet. Le patron de Tesla, Elon Musk, a récemment indiqué lui aussi qu'il s'installait au Texas, où sa société de véhicules électriques haut de gamme Tesla va construire une nouvelle usine et où ses autres entreprises, SpaceX et Boring Company, ont déjà des locaux.

L'entrepreneur avait déjà menacé de quitter la Californie au printemps, quand les autorités locales avaient forcé son usine à rester fermée pendant plusieurs semaines pour éviter la propagation du COVID-19. 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ouverture prochaine de la rue florale Nguyên Huê Pour célébrer le Nouvel An lunaire Tân Suu, la rue florale Nguyên Huê 2021 correspondra à l’image d’une ville dynamique, prospère et en paix, conformément à la devise : "Hô Chi Minh-Ville pour tout le pays et le bonheur du peuple".