30/11/2020 22:16
Le ministère des Affaires étrangères a coopéré avec le ministère de l'Agriculture et du Développement rural pour organiser, le 30 novembre à Hanoï, le forum "Les potentiels du marché mondial de l'alimentation halal et opportunités pour le Vietnam".
>>Le Halal, un marché juteux qui aiguise les appétits

Forum "Potentiels du marché mondial de l'alimentation halal et opportunités pour le Vietnam", le 30 novembre à Hanoï. Photo : BQT/CVN

Le mot arabe "halal" signifie "licite"  ou "permis". Il ne s’applique pas seulement aux produits alimentaires mais tous les aspects de la vie quotidienne des musulmans. Le terme, dans son acception la plus courante, recouvre tous les aliments autorisés aux fidèles, essentiellement d’origine animale.

S'exprimant à l'ouverture du forum, le vice-ministre permanent des Affaires étrangères, Bùi Thanh Son, a déclaré que c'était la première fois qu'un forum sur le marché alimentaire halal était organisé sous la coopération des deux ministères. L'événement visait à sensibiliser aux potentiels de ce marché, à l'importance de la certification halal et des mesures pour aider les entreprises vietnamiennes à accéder au marché.

Le marché mondial de l'alimentation halal se développe à un rythme rapide sur tous les continents. Le monde compte près de 2 milliards de musulmans avec des prévisions de dépenses alimentaires halal estimées à 1.400 milliards d'USD en 2020. Ce chiffre devrait décupler pour atteindre 15.000 milliards d'USD d'ici 2050. "C'est une excellente opportunité pour les pays exportateurs de produits agroalimentaires comme le Vietnam", a souligné le vice-ministre permanent Bùi Thanh Son.

Cependant, jusqu'à présent, la participation des entreprises vietnamiennes sur le marché alimentaire halal demeure limitée. Les entreprises vietnamiennes font toujours face à de nombreuses difficultés dans l'exportation de ces produits, notamment dans l'obtention du certificat Halal. Selon le Halal Vietnam Center, les exportateurs vietnamiens ne répondent qu'à un tiers de la demande des pays de l'Organisation de coopération islamique (OCI).

Le vice-ministre permanent Bùi Thanh Son a affirmé que le ministère des Affaires étrangères accorderait toujours un soutien aux localités et entreprises désireuses d'accéder au marché alimentaire halal.

Selon le vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Lê Minh Hoan, son ministère est conscient que la forte demande des marchés musulmans de produits alimentaires offre de nombreuses opportunités aux entreprises de produits agricoles et aquatiques. La compréhension du marché, de la culture de consommation et des pratiques commerciales est essentielle pour toute entreprise souhaitant exporter vers les pays musulmans. Le vice-ministre Lê Minh Hoan s’est déclaré convaincu que grâce à ce forum, les parties auraient l’opportunité d'en apprendre davantage sur la demande et les conditions d'exportations de produits agricoles, sylvicoles et aquatiques vers les pays musulmans, afin d'élaborer des stratégies d’accès efficaces.

VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

L’AFP présente la grotte Son Doong dans un article Le 20 janvier, l’Agence France-Presse (AFP) a publié un article sur la grotte Son Doong, située dans la province de Quang Binh, au Centre du Vietnam.