27/04/2018 22:44
La pomme de lait vietnamienne a obtenu le visa pour les États-Unis après plus de dix ans de négociations. Une opportunité en or pour la spécialité du delta du Mékong.

>>Opportunité pour l’exportation de fruit du dragon
>>Les pommes de lait de Tiên Giang vont bientôt faire leur apparition aux États-Unis
>>Le Vietnam et les États-Unis boostent leur coopération dans l’agriculture
 

La pomme de lait Lo Rèn. Photo: Minh Tri/VNA/CVN


En 2017, la province méridionale de Tiên Giang qui représente la plus grande superficie de pommes de lait, a exporté 73 tonnes de pommes de lait vers les États-Unis.

Pour assurer l’offre pour l’exportation, Tiên Giang s’intéresse à conserver et élargir la superficie de culture de pommes de terre dans des zones satisfaisant aux normes GAP (Good Agriculture Practices) pour répondre à des exigences de la partie américaine, a indiqué Nguyên Van Mân, directeur du Service provincial de l’agriculture et du développement rural de Tiên Giang.

Le delta du Mékong dénombre environ 5.000 ha de pommes de lait concentrés dans la province de Tiên Giang et la ville de Cân Tho. Les États-Unis sont 3e plus grand débouché pour les fruits et légumes vietnamiens, avec une valeur d'exportation de 84,5 millions de dollars en 2016, soit une hausse de 44,2% en un an. Le Vietnam est également le premier pays à exporter la pomme de lait dans ce pays.

Ainsî après le litchi, le longane, le ramboutan et le pitaya, la pomme de lait est le 5e fruit vietnamien exporté aux États-Unis.

VNA /CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.