30/06/2014 03:55
L'implantation illégale par la Chine d'une plate-forme de forage dans la zone économique exclusive (ZEE) et sur le plateau continental du Vietnam menace la paix en Asie du Sud-Est comme dans le monde.

C'est ce qu'a affirmé le professeur de géopolitique de l'Académie des forces aériennes d'Argentine, M. Alberto Hutschenreuter, en commentant les tensions en Mer Orientale dans une émission de radio de la compagnie de communication Equilibrium Global dont il est également le directeur.

Selon lui, les agissements chinois dans les eaux vietnamiennes créent une situation de crise en termes de droit international. Il a exprimé son inquiétude sur le fait que la Chine n'accepte pas les décisions de juridictions internationales, mais aussi qu'elle cultive le nationalisme tout en renforçant la course aux armements.

D'après Diego Velazquez, responsable de la communication sociale d'Equilibrium Global, la Chine cherche à montrer sa puissance pour intimider et s'approprier illégalement des ressources de la Mer Orientale. Il a considéré l'implantation de la plate-forme Haiyang Shiyou-981 et l'emploi de bâtiments de guerre dans la ZEE du Vietnam comme une action colonialiste et impérialiste qui menace la stabilité en Asie du Sud-Est et la paix dans le monde.

Mme Vanina Soledad Fattori, responsable du développement et des contenus d'Equilibrium Global et commentatrice du site sur les questions internationales "United Explanation", a indiqué que ces actions chinoises violent gravement la convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM) et la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) dont la Chine est partie.

Elle a souligné qu'au 17e siècle, le Vietnam avait déjà exercé sa souveraineté sur l'archipel de Hoang Sa (Paracel), et que la Chine avait employé la force pour s'en emparer. Le Vietnam possède suffisamment de preuves historiques et de bases juridiques pour affirmer légitimement sa souveraineté sur ces territoires.

Toujours selon Vanina Soledad Fattori, le Vietnam a cherché à régler les différends par des mesures pacifiques et sur la base du droit international afin de maintenir la paix et la sécurité en Asie du Sud-Est comme dans le monde, recevant ainsi le soutien de l'opinion internationale.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Quang Ninh accueille 10 millions de touristes de janvier à septembre Selon le Service provincial du tourisme, au cours des neuf premiers mois de l’année, le nombre de touristes ayant visité Quang Ninh est estimé à plus de 10 millions, dont 3,6 millions de visiteurs étrangers, soit une hausse respective de 25% et de 19% en glissement annuel.