12/06/2017 19:05
>>Un tramway se renverse dans le centre de Hong Kong (Chine), 14 blessés
>>Six morts et deux blessés dans l'incendie d'un atelier de réparation de motos en Chine

La première ligne de métro sans conducteur a commencé les opérations d'essai à Beijing, se préparant à sa mise en service d'ici la fin de l'année. La ligne de Yanfang desservira la banlieue de Fangshan se trouvant dans le sud-ouest de la capitale chinoise et sera la première ligne de métro automatique développée dans la partie continentale de la Chine, selon la société First Engineering Co., Ltd, appartenant au China Railway Electrification Bureau Group, qui est chargée de la construction du métro. Les rames de métro, qui auront une capacité de 1.262 passagers, pourront atteindre la vitesse maximale de 80 km/h. Dans le cadre d'un plan quinquennal de la capitale chinoise sur la construction ferroviaire, la longueur totale du réseau du métro opérationnel devra dépasser 900 km à l'horizon 2020. Il y aura au moins une station de métro tous les 750 m pour environ 90% de la ville. Tous les 16 arrondissements urbains et ruraux de Pékin auront accès au métro d'ici 2020. Le système de métro sans conducteur sera appliqué à davantage de lignes, dont une ligne express vers le nouvel aéroport actuellement en construction dans l'arrondissement de Daxing.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).