24/03/2020 11:38
Des agents d'entretien ont désinfecté lundi 23 mars les locaux de l'historique musée égyptien du Caire, dans le cadre de mesures prises pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.
>>L'Égypte ferme mosquées et églises
>>Premier décès en Afrique subsaharienne, l’OMS sonne l’alerte
>>Collision entre deux trains au Caire : 13 blessés

Un homme désinfecte la vitrine d'une momie exposée au musée égyptien du Caire, le 23 mars. Photo : AFP/VNA/CVN

Portant des masques et des gants, des hommes en tenue blanche ont aspergé de désinfectant les sols et surfaces libres des différentes salles du musée, qui renferment des milliers d'objets inestimables, datant de la préhistoire jusqu'à l'antiquité romaine. Le bâtiment abrite notamment le célèbre trésor de Toutankhamon, datant du deuxième millénaire avant notre ère, qui a fait l'objet d'une attention particulière lors de l'opération.

Un agent, portant un masque et muni d'un pulvérisateur, a traité avec soin la pièce au milieu de laquelle trône la vitrine renfermant le fameux masque d'or du jeune pharaon. Fondé en 1902, le musée, très prisé des touristes, est installé sur la place Tahrir, en plein cœur de la capitale égyptienne. La directrice du musée, Sabah Sedik a souligné que les produits employés étaient "des produits spéciaux, utilisés en laboratoire de conservation pour nettoyer et protéger les objets" anciens.

Le musée égyptien, ainsi que le reste des musées et sites archéologiques du pays, seront fermés à compter de lundi 23 mars et jusqu'à la fin du mois de mars, afin de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, selon le ministère du Tourisme et des Antiquités. Ces derniers jours, les autorités ont lancé une vaste campagne de stérilisation à travers le pays allant des aéroports aux hôtels, en passant par les stations de métro de la capitale égyptienne.

Plusieurs sites touristiques, tels que les catacombes ou la colonne de Pompée à Alexandrie (Nord) ont également été traités. Dimanche 22 mars, l'Égypte comptait 327 cas officiellement déclarés et 14 décès dus à l'épidémie de COVID-19. En réponse à l'épidémie, les autorités égyptiennes ont récemment décidé la fermeture des écoles et des universités, des lieux de cultes, des musées et sites archéologiques, des aéroports ainsi que la fermeture nocturne des cafés, restaurants et discothèques jusqu'au 31 mars.

AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Une Le district montagneux de Huong Hoa, province de Quang Tri, au Centre, s’attèle à un projet de taille : devenir une terre de floriculture et attirer les touristes. Créer une "mini Dà Lat" en somme, un surnom dont on l’affuble déjà !