10/12/2018 23:35
>>Neuf civils tués dans des raids de la coalition anti-Daech dans l'Est de la Syrie
>>Jordanie: 28.000 Syriens retournent au pays depuis la réouverture des frontières

Les Nations unies ont annoncé dimanche 9 décembre avoir débuté une opération visant à acheminer de l'aide humanitaire vitale pour 650.000 Syriens via le poste-frontière de Jaber (appelé Nassib côté syrien) entre la Jordanie et la Syrie. Au total, "369 camions transportant 11.200 tonnes d'aide humanitaire pour 650.000 personnes" ont été mobilisés dans le cadre de cette opération devant durer "quatre semaines", a indiqué dans un communiqué le bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha) de l'ONU basé à Amman. Ces aides "exceptionnelles", distribuées en collaboration avec "six autres agences onusiennes et une ONG", représentent l'équivalent "d'un mois de provisions" pour la population concernée, selon la même source. Outre de la nourriture, les bénéficiaires de ces aides recevront également de "l'eau, des soins médicaux et d'autres services sanitaires", selon le bureau de l'Ocha en Jordanie. "Cette opération logistique d'envergure tend à soulager la souffrance du peuple syrien", a affirmé le coordinateur de l'ONU pour les affaires humanitaires en Jordanie, Anders Pedersen, cité dans le communiqué. La dernière livraison d'aide humanitaire à travers la frontière entre la Jordanie et la Syrie remontait au 25 juin dernier, en vertu de la résolution 2393 du Conseil de sécurité de l'ONU, selon le texte. "Les acteurs des milieux humanitaires (...) font de leur mieux afin d'accéder aux 13 millions de personnes ayant besoin d'aides en Syrie", notamment les déplacés à l'intérieur du pays, a encore souligné M. Pedersen.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Voyage spirituel: quand les moines servent de guides La saison estivale est le temps idéal pour que chacun puisse se relaxer ou s’évader en voyageant, faire du bénévolat ou encore rendre visite à des proches. C’est aussi l’occasion de faire une pause hors du monde, dans un lieu de retraite spirituelle.