21/01/2020 10:16
La plus jeune joueuse de l'Open d'Australie, Coco Gauff (67e mondiale à 15 ans), a battu la plus âgée, Venus Williams (55e à 39 ans), lundi 20 janvier au premier tour de l'Open d'Australie, comme elle l'avait fait au premier tour de Wimbledon l'an passé.
>>Open d'Australie: sans pollution, Osaka et Serena démarrent bien
>>Classement ATP : qui pour déraciner le "Big Three" ?

L'Américaine Coco Gauff remercie les supporters après sa victoire face à sa compatriote Venus Williams au 1er tour de l'Open d'Australie, le 20 janvier à Melbourne. Photo : AFP/VNA/CVN

La victoire sur le gazon anglais avait permis à Coco Gauff de se faire un nom. Celle de lundi 20 janvier, obtenue 7-6 (7/5), 6-3 est donc une confirmation de ses immenses ambitions.

"Ma mission est de devenir la meilleure. Mon but est de gagner autant de Grands Chelems que possible", a-t-elle lancé.

"Je crois que je peux battre n'importe qui, mais je pense que c'est la mentalité de presque toutes les joueuses. Les plus grandes joueuses ne craignent personne" mais "respectent" toutes les adversaires, a ajouté la jeune Américaine qui affrontera au prochain tour la Roumaine Sorana Cirstea (74e).

"Elle veut vraiment être une championne, elle travaille dur pour y arriver. Elle est très mature pour son âge. Elle n'a pas de limite", a estimé l'aînée des sœurs Williams, ex-N°1 mondiale et qui compte à son palmarès sept titres en Grand Chelem, le dernier remontant à Wimbledon-2008.

Après son 8e de finale sur le gazon londonien l'été dernier, Coco Gauff a remporté en octobre son premier titre WTA, à Linz.

En cas de succès face à Cirstea, l'ado qui reconnaît "procrastiner sur l'application TikTok au lieu de faire (ses) devoirs", manière de rappeler qu'elle est encore lycéenne, devrait rencontrer la tenante du titre Naomi Osaka au troisième tour. Une nouvelle bonne occasion de montrer l'étendue de son talent.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Saigontourist lutte contre le coronavirus Dès l’apparition du nouveau coronavirus au Vietnam, fin janvier, le groupe Saigontourist a créé un comité de pilotage de prévention et de lutte contre cette épidémie.