25/08/2021 17:20
Le Vietnam a insisté la nécessité de donner la priorité à l’aide humanitaire pour aider les gens à surmonter les nombreux impacts de l’escalade de la crise dans de nombreuses régions de Syrie.
>>Le Vietnam se joint aux efforts pour protéger les acteurs humanitaires dans les zones de conflit
>>Le Vietnam souligne le rôle central d'une solution politique intégrale pour la Syrie
>>Conseil de sécurité : le Vietnam s’inquiète de la situation en Syrie

Réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies sur l’évolution de la crise en Syrie sur les plans politique et humanitaire, le 24 août à New York.
Photo : VNA>CVN

Mardi 24 août à New York, l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies (ONU), a participé à une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur l’évolution de la crise en Syrie sur les plans politique et humanitaire. L’escalade à Deraa, notamment, a suscité l’indignation et la pénurie en eau, de vives inquiétudes.

Selon le diplomate vietnamien, seul un processus politique, dirigé et contrôlé par les Syriens, et facilité par l’ONU, conformément à la résolution 2254 (2015) et pleinement conforme au droit international et à la Charte des Nations unies, pourrait enfin mettre un terme à cette décennie de difficultés pour le peuple syrien. 

Il a encouragé les parties concernées à s’engager de manière constructive dans le dialogue et la négociation, notamment dans le cadre de la Commission constitutionnelle, en espérant qu’elles parviendront bientôt à un accord sur les méthodes de travail et le calendrier pour pouvoir poursuivre les pourparlers de la Commission.

La confiance doit être consolidée entre les interlocuteurs syriens et les acteurs internationaux, a-t-il estimé. 

Préoccupé aussi par la montée de la violence dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, le délégué a appelé toutes les parties à faire preuve d’un maximum de retenue afin de préserver le calme sur le terrain, une condition préalable essentielle à la recherche d’une solution politique.

Dans le même temps, les efforts de lutte contre les groupes terroristes désignés par le Conseil de sécurité doivent être poursuivis de manière bien coordonnée, a-t-il plaidé.

Avant de conclure, le représentant a insisté sur l’importance d’une communauté internationale unie.  Il a déclaré espérer que l’unanimité que les membres du Conseil ont eue lors de l’adoption de la résolution 2585 serait le point de départ d’une solution globale et à long terme à la crise syrienne.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Hôi An dans le Top 15 des meilleures villes d’Asie L’ancienne ville de Hôi An a été classée à la 13e place dans la liste des 15 meilleures villes d’Asie 2021 par Travel+Leisure.