21/10/2021 14:22
La représentante permanente adjointe du Vietnam auprès des Nations unies (ONU), Nguyên Phuong Trà, s'est félicitée de la formation d'un nouveau gouvernement au Liban et a espéré que celui-ci ferait des efforts pour mener à bien les réformes nécessaires pour sortir le pays de la crise actuelle.
>>Liban : le parlement accorde sa confiance au nouveau gouvernement
>>Liban : un nouveau gouvernement après 13 mois de chute libre

La représentante permanente adjointe du Vietnam auprès de l’ONU, Nguyên Phuong Trà.
Photo : VNA/CVN

S’adressant à la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur la mise en œuvre de la résolution 1559 du Conseil relative à la situation libanaise mercredi 20 octobre, Nguyên Phuong Trà a apprécié les efforts internationaux menés par la France et l’ONU pour soutenir le peuple libanais.

Elle a en même temps appelé les autorités compétentes du Liban à faire des efforts pour renforcer la confiance de la communauté internationale, notamment en accélérant l’enquête sur l’explosion de Beyrouth en août 2020, et en exhortant les parties concernées à faire preuve de retenue et à s’abstenir de toute action et de toute déclaration qui accroissent les tensions.

Elle a également appelé les parties concernées à respecter l’intégrité territoriale et la souveraineté du Liban conformément aux résolutions 1559 et 1701 du Conseil de sécurité.

Le secrétaire général adjoint de l’ONU, Khaled Khiari, a estimé qu’il n’y avait eu presque aucun progrès dans la mise en œuvre de la Résolution 1559 ces derniers temps, alors que le Liban continue de faire face à de nombreux défis, notamment une situation socio-économique instable, une augmentation des taux de pauvreté et de chômage et une souveraineté violée.

Adoptée en 2004, la résolution 1559 appelle au désarmement de toutes les milices et à l’extension du contrôle gouvernemental sur tout le territoire libanais.

Le Liban s’est doté le 10 septembre d’un nouveau gouvernement à l’issue d’une période de 13 mois marquée par d’interminables tractations politiques ayant aggravé une crise économique inédite dans laquelle se débat le pays depuis deux ans.

L’accord conclu entre les trois grandes communautés qui se partagent le pouvoir au Liban - le sunnite Najib Mikati, le chrétien maronite Michel Aoun et le chiite Nabih Berri - a été rendu possible par d’intenses tractations menées sous l’égide de la France.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Des circuits au départ et à destination des Des circuits de visite sont organisés depuis novembre par Saigontourist Travel. Les programmes amènent les voyageurs dans des localités non infectées par le COVID-19, dans le Sud mais aussi le Nord du pays.