05/10/2021 11:28
Face aux multiples difficultés et à l’instabilité auxquelles Haïti est confronté, la ministre-conseillère Nguyên Phuong Trà, cheffe adjointe de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU a salué l’accord politique entre le Premier ministre et plus de 150 partis politiques et organisations de la société civile pour la tenue d’élections législatives au plus tard en 2022.
>>L'ONU et ses partenaires s'efforcent d'aider Haïti après le tremblement de terre
>>Après le séisme, Haïti face au défi de la rentrée scolaire

Nguyên Phuong Trà, cheffe adjointe de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, s'exprime lors de l'événement, le 4 octobre
Photo : VNA/CVN

S'exprimant lors de la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation en Haïti et les activités du Bureau intégré des Nations unies en Haïti (BINUH) tenue lundi 4 octobre, Nguyên Phuong Trà a relevé qu’il est grand temps de parvenir à un compromis et à un consensus politique sur les réformes constitutionnelles et autres. 

Elle a donc prié toutes les parties concernées de recenser les domaines prioritaires, en se concentrant sur les modalités et le calendrier des élections, qui doivent être acceptables pour tous les Haïtiens.  Le quota de représentation de 30% pour les femmes devrait aussi être garanti, a ajouté la ministre-conseillère Nguyên Phuong Trà.

La représentante vietnamienne a condamné les violences liées aux bandes criminelles, la violence sexuelle, les enlèvements et les attaques contre des communautés locales. Elle a demandé au gouvernement et aux autorités locales de faire face à leurs responsabilités en démantelant les groupes criminels.  Des mesures devraient également être prises pour mieux protéger les groupes vulnérables, notamment les femmes et les enfants, des conséquences négatives de l’impasse politique et de la stagnation socioéconomique.

Elle a appelé les partenaires internationaux et régionaux à poursuivre leur soutien aux forces de sécurité haïtiennes par le biais de la formation, de la fourniture d’équipement et du renforcement des capacités.

La diplomate vietnamienne a salué les efforts du BINUH et a apporté son soutien à la prolongation de son mandat.  Elle a appelé les Nations unies, les organisations régionales et internationales et les pays voisins à renforcer leur assistance afin d’aider Haïti à surmonter les difficultés actuelles, en particulier la pauvreté ainsi que l’instabilité économique et sociale.

Lors de cette réunion, la représentante spéciale du Secrétaire général pour Haïti et cheffe du BINUH, Helen Meagher La Lime, a rappelé l’assassinat du Président Jovenel Moïse, le 7 juillet, et le tremblement de terre de magnitude 7,2 qui a frappé le Sud-Ouest d’Haïti, le 14 août, faisant plus de 2.240 morts et quelque 12.700 blessés, ainsi que d’innombrables dégâts matériels, suivi, deux jours plus tard, par la tempête tropicale Grace. Ces événements ont contribué à accroître les incertitudes quant à la stabilité et à la trajectoire politique du pays. Ils ont entraîné des retards supplémentaires dans la tenue des élections, qui auraient dû avoir lieu "il y a longtemps déjà".

Cette "crise multidimensionnelle" en Haïti est aussi marquée par la présence de centaines de groupes armés, qui sévissent au quotidien et commettent des massacres et des enlèvements de personnes, a expliqué la représentante spéciale Helen Meagher La Lime. 

Les États membres du Conseil de sécurité ont fait part de leurs préoccupations concernant la situation humanitaire en Haïti dans des récentes catastrophes naturelles et ont condamné les actes de violence, les attaques et les enlèvements contre les civils, en particulier les femmes et les enfants.

Les pays ont reconnu l'accord conclu entre le gouvernement et les partis politiques sur l'organisation des élections en 2022, et ont demandé au gouvernement et aux partis politiques de faire des efforts de dialogue pour parvenir à un consensus politique sur cette élection.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Le vice-PM Vu Duc Dam préside une réunion sur le redémarrage du tourisme Dans l'après-midi du 21 octobre, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a présidé une réunion en ligne avec plusieurs ministères et Comités populaires locaux sur le plan d'accueil de touristes étrangers dans la nouvelle situation.