13/11/2021 18:05
Le Conseil de sécurité de l'ONU a approuvé vendredi 12 novembre la résolution 2605 prorogeant jusqu’au 15 novembre 2022 le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en  République centrafricaine (MINUSCA).
>>Centrafrique : plus de 200.000 personnes déplacées en moins de deux mois, selon l'ONU
>>Centrafrique : 60.000 personnes ont fui les violences depuis décembre

Sensibilisation sur le vivre-ensemble à Ouandago, dans la préfecture de Nana-Gribizi. 
Photo : Minusca/CVN

Adoptée par 13 voix contre zéro, avec 2 abstentions (Chine et Russie), la résolution a décidé de maintenir les effectifs actuels de la MINUSCA à 14.400 militaires, 3.020 policiers et 108 agents pénitentiaires.

Le mandat reconduit les différentes tâches que la MINUSCA est appelée à exécuter au cours des 12 prochains mois. Elles portent sur la protection des civils, les bons offices et l’appui au processus de paix, notamment la mise en œuvre du cessez-le-feu et l’APPR ainsi que l’acheminement en toute sécurité de l’aide humanitaire, comme tâches prioritaires.

L’Accord politique pour la paix et la réconciliation (APPR) en République centrafricaine a été signé le 6 février 2019 à Bangui par le gouvernement centrafricain et 14 groupes armés, à la suite de pourparlers menés à Khartoum du 24 janvier au 5 février 2019, sous les auspices de l’Union africaine (UA) et l’appui des Nations unies.

Le mandat confié à la MINUSCA porte également sur la promotion et la protection des droits de l’homme, la justice et l’état de droit, l’appui au dialogue républicain et aux élections de 2022, l’appui à l’extension de l’autorité de l’État, la Réforme du secteur de la sécurité (RSS) ainsi que le désarmement, démobilisation, réintégration et rapatriement (DDRR), entre autres tâches.

La MINUSCA, établie sur la base de la résolution 2149 (2014), est renouvelée tous les 12 mois. Le Vietnam compte actuellement sept officiers, dont une femme, qui servent à la Mission.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle  Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.