11/01/2019 11:16
À l’approche du Têt traditionnel du Cochon, les artistes et ouvriers de Saigontourist accélèrent les travaux pour achever tous les décors de la rue florale Nguyên Huê, qui accueillera sous peu Saïgonnais et touristes étrangers.
>>De nombreuses activités pour accueillir le Nouvel An lunaire 2019 à Hanoï
>>Têt 2019: préparation de la rue florale Nguyên Huê à Hô Chi Minh-Ville

Un employé spécialisé dans les lampes en forme de fleurs. 

La rue des fleurs, qui célèbre le Nouvel An du Cochon 2019, prendra ses quartiers dans la rue piétonne Nguyên Huê de Hô Chi Minh-Ville. Elle aura pour thème "Hô Chi Minh-Ville - Des avancées vers l’avenir". On pourra l’admirer du 2 février  (28e jour du dernier mois lunaire) au 8 février  (4e jour du Têt).

Selon le comité d'organisation, les travaux sont réalisés à 70%. La cérémonie d'ouverture aura lieu le 2 février en soirée afin que les touristes soient présents et découvrent cette fête printanière spectaculaire.

Vuong Anh Tuân, directeur général adjoint de la Compagnie générale du tourisme de Saigon (Saigontourist), a précisé que cette rue s’étendra sur une longueur totale de 720 m. Elle sera divisé en trois tronçons principaux: "La Ville d’un riche amour", "La Ville intelligente" (Ville du futur) et "La Ville créative". 

Atmosphère hautement joyeuse et festive

Des technologies dans le domaine de l’éclairage seront utilisées pour diffuser des images fantasmagoriques. De plus, la zone  entourant la statue du Président Hô Chi Minh sera décorée d’arbres printaniers utilisés pour le nouvel Nouvel An, comme l’abricotier.

Les artisans mettent les bouchées doubles pour finir les cochons, vedettes de la  rue florale Nguyên Huê 2019. 
Les gros cochons, mascotte pour toute l’année 2019, offriront une atmosphère hautement joyeuse et festive.

On en dénombrera une quinzaine parmi lesquels le père-cochon (2,9 m de haut) et sa compagne la truie (2,6 m de haut).

Le  couple portera évidemment les costumes traditionnels de rigueur: "Áo Dài et Non la". Certains autres cochons arboreront le foulard typique du Nam bô.

Pour la première fois, le comité d’organisation installera six "Cochons du cœur"  dans six espaces stratégiques de la rue florale pour recevoir des dons, qui seront reversés à des enfants pauvres sous forme de bourses d’études ou de cadeaux.

Créateur de ces mascottes pour la rue des fleurs Nguyên Huê ces dernières années, l’artisan Van Tong, a confié: "La fabrication de mascottes est ma fierté. Plus de 25 employés de mon atelier font des efforts chaque jour afin d’achever à temps les commandes. Nous travaillerons d’arrache-pied jusqu’au 2 février".

Texte et photos: Quang Châu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’histoire de l’ao dài a son musée privé

ASEAN: la connexion des patrimoines régionaux à l’ère numérique au cœur d’une conférence L’ASEAN est célèbre pour ses nombreux patrimoines naturels et culturels qui sont devenus des destinations attrayantes au niveau mondial. Dans le contexte de développement technologique rapide, la connectivité et la promotion des valeurs patrimoniales dans la région poseront les bases d’un développement durable du tourisme.