28/02/2017 11:25
L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié sa première liste "d'agents pathogènes prioritaires" résistants aux antibiotiques, énumérant les 12 familles de bactéries les plus menaçantes pour la santé humaine, selon un communiqué publié le 27 février par l'ONU.
>>Meeting en écho à la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques
>>Antibiotiques : les Français encore trop "accros"

La première liste "d'agents pathogènes prioritaires" de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a été publié le 27 février. Photo : Phuong Vy/VNA/CVN

La première liste "d'agents pathogènes prioritaires" de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) résistants aux antibiotiques a été établie pour essayer d'orienter et de promouvoir la recherche-développement de nouveaux antibiotiques, dans le cadre des efforts de l'OMS pour lutter contre la résistance croissante aux antimicrobiens dans le monde.

Elle met plus particulièrement en avant la menace des bactéries à Gram négatif résistantes à de nombreux antibiotiques. Elles ont des capacités intégrées de trouver de nouveaux moyens de résister aux traitements et peuvent transmettre le matériel génétique permettant à d'autres bactéries de devenir elles aussi résistantes.
  
"Cette liste est un nouvel outil pour veiller à ce que la recherche-développement réponde aux besoins urgents de la santé publique", indique le Dr Marie-Paule Kieny, Sous-Directrice générale à l'OMS pour le Groupe Systèmes de santé et innovation. "La résistance aux antibiotiques augmente et nous épuisons rapidement nos options thérapeutiques. Si on laisse faire le marché, les nouveaux antibiotiques dont nous avons le besoin le plus urgent ne seront pas mis au point à temps".
   
La liste de l'OMS comporte trois catégories selon l'urgence du besoin de nouveaux antibiotiques: critique, élevée ou moyenne.
   
Le groupe le plus critique comporte des bactéries multirésistantes qui représentent une menace particulière dans les hôpitaux, les maisons de retraite ou pour les patients dont les soins imposent d'utiliser des dispositifs comme des respirateurs ou des cathéters sanguins. Il comporte Acinetobacter, Pseudomonas et diverses entérobactéries (dont Klebsiella, E. coli, Serratia, et Proteus). Elles peuvent provoquer des infections sévères, souvent mortelles, telles que des infections sanguines et des pneumonies.
   
Le deuxième et le troisième groupe de la liste - les catégories de priorité élevée et moyenne- comportent d'autres bactéries de plus en plus résistantes provoquant des maladies plus courantes telles que la gonorrhée ou les intoxications alimentaires par les salmonelles.

La liste a pour but de pousser les gouvernements à mettre en place des politiques incitant les agences financées par le public comme le secteur privé à investir dans la recherche fondamentale et la recherche développement avancée pour découvrir de nouveaux antibiotiques.
  
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Promotion du tourisme vietnamien en Australie et en Nouvelle-Zélande Une délégation de l'Administration nationale du tourisme du Vietnam conduite par son chef Nguyên Van Tuân, a organisé mercredi soir 15 août à Sydney un programme de promotion du tourisme vietnamien.