21/08/2020 23:14
La pandémie de COVID-19 a gravement affecté les perspectives d'emploi de 660 millions de jeunes en Asie-Pacifique. Ils sont encore plus touchés que les personnes âgées. Au Vietnam, plus de 10% des jeunes perdront leur emploi en 2020.
>>COVID-19 : 14,4 millions d’emplois menacés en Thaïlande
>>Environ 670.000 travailleurs perdent leur emploi en quatre mois
>>Des milliers de travailleurs risquent de perdre leur travail

Dans l'usine de l'électronique Foster à Dà Nang (Centre).
Photo : VNA/CVN

L'Organisation internationale du travail (OIT) et la Banque asiatique de développement (BAD) viennent de publier un rapport intitulé "Faire face à la crise de l'emploi à cause du COVID-19 pour les jeunes d'Asie-Pacifique".

Ce rapport constate que les perspectives d'emploi des 660 millions de jeunes de cette région sont sérieusement remises en question. Ils seront plus gravement touchés que les adultes et risquent de subir des coûts socioéconomiques à plus long terme.

"Avant la pandémie, les jeunes étaient confrontés à des défis sur le marché du travail. La situation est devenue plus grave à la cause du COVID-19 et ses effets menaçaient de créer une +génération en quarantaine+ ressentant le poids de cette crise pendant longtemps", a écrit la BAD dans une annonce.

Selon le rapport, près de la moitié des jeunes travailleurs en Asie-Pacifique sont touchés par la crise. Ils sont plus confrontés aux perturbations du marché du travail et aux pertes d'emploi que leurs aînés.

La pandémie a entrainé une hausse rapide du taux de chômage des jeunes dans la région. Selon ce rapport, le taux de chômage des jeunes d'ici fin 2020 serait le double de celui de 2019 selon le pire des scénarios.

"Le rapport appelle les gouvernements à impliquer les jeunes dans le dialogue sociopolitique et à mettre en œuvre des mesures d’urgence, à grande échelle et ciblées. Ces politiques devraient se concentrer sur le marché du travail comme les subventions salariales pour les jeunes et les programmes d'emploi dans le secteur public, et les mesures visant à atténuer les perturbations dans l'éducation et la formation", a déclaré la BAD.

Selon le rapport de l’OIT et la BAD, le taux de chômage des jeunes au Vietnam sera de 10,8% en cas de perturbation du marché à court terme et de 13,2% à long terme. En 2019, 6,9% des jeunes vietnamiens étaient au chômage, selon les estimations de l'OIT. 
CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Relance du tourisme à Hanoï La pandémie de COVID-19 est considérée comme contrôlée au Vietnam, en particulier à Hanoï. Ainsi, le tourisme dans la capitale veut saisir l’opportunité de se relancer à toute vitesse en promouvant ses nombreuses activités touristiques et en veillant à la sécurité sanitaire de la ville.