08/05/2020 15:14
>>Le coronavirus asphyxie l'économie, espoir d'un traitement efficace
>>L'emploi informel empêche les pays pauvres de bénéficier du commerce

Les mesures de confinement et d'endiguement du COVID-19 menacent d'accroître les niveaux de pauvreté relative des travailleurs de l'économie informelle dans le monde, jusqu'à 56 points de pourcentage dans les pays à faible revenu, a déclaré jeudi 7 mai l'Organisation internationale du Travail (OIT) dans une nouvelle étude. Dans les pays à revenu élevé, on estime que les niveaux de pauvreté relative des travailleurs informels devraient augmenter de 52 points de pourcentage, tandis que dans les pays à revenu intermédiaire supérieur, la hausse est estimée à 21 points de pourcentage, précise l'étude. Selon l'OIT, dans le monde, pas moins de 1,6 milliard de travailleurs informels sur deux milliards sont affectés par les mesures de confinement et de restriction. La plupart d'entre eux travaillent dans les secteurs les plus durement touchés ou dans de petites entreprises plus vulnérables aux chocs. Quant aux 67 millions de travailleurs domestiques dans le monde, dont 75% sont des travailleurs informels, le chômage est devenu aussi dangereux que le virus lui-même, indique le rapport.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Les activités de divertissement nocturne seront rouvertes à Hôi An Un large éventail d'activités culturelles et artistiques dans le cadre du projet "Rue de nuit", lancé par le Centre municipal de la culture, des sports, de la radio et de la télévision de Hôi An dans la province de Quang Nam, a officiellement repris le week-end dernier.