09/05/2019 18:35
La Bourse de Hanoï (HNX) a organisé le 8 mai une séance d'adjudication de 2.500 milliards de dôngs (plus de 106 millions de dollars) d'obligations gouvernementales.

>>Plus de 12.500 milliards de dôngs mobilisés en avril grâce aux obligations gouvernementales
>>Hanoï: mobilisation de 2.101 milliards de dôngs d’obligations gouvernementales
 

La séance d'adjudication à la Bourse de Hanoï du 8 mai a permis au Trésor public de mobiliser en totalité 786 milliards de dôngs (33,5 millions de dollars).
Photo: IVT/CVN


Quatre titres obligataires ont été répartis comme suit: des titres de cinq ans pour 500 milliards de dôngs, de sept ans pour 500 milliards de dôngs, de 10 ans pour 1.000 milliards de dôngs et de 20 ans pour 500 milliards de dôngs.

Cette adjudication a permis au Trésor public de mobiliser en totalité 786 milliards de dôngs (33,5 millions de dollars).

Concrètement, les obligations au terme de cinq ans ont rapporté 6 milliards de dôngs, avec un taux d'intérêt annuel de 3,7%, soit l'équivalent à celui de la séance d’adjudication précédente du 2 mai.

Pour les obligations de 10 ans, 30 milliards de dôngs ont été encaissés. Le taux d’intérêt annuel est de 4,72%, soit le même niveau de la séance d’adjudication du 2 mai.

Les obligations de 20 ans ont rapporté 500 milliards de dôngs, avec un taux d'intérêt annuel de 5,69%. Une séance d'adjudication supplémentaire a permis de mobiliser 250 milliards de dôngs d'obligations pour le titre de 20 ans, avec le taux d’intérêt annuel de 5,69%.

Le titre de sept ans n'a pas trouvé preneurs.

Depuis janvier, le Trésor public a mobilisé au total 85.530,5 milliards de dôngs (3,65 milliards de dollars) via les adjudications d'obligations gouvernementales à la Bourse de Hanoï.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Immersion culturelle à la foire de Hà Lâu Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, au Nord, la foire de Hà Lâu ne se limite pas à sa dimension commerciale mais constitue un réel enjeu social et culturel.