19/04/2019 17:48
La 44e réunion du Comité exécutif de l’Organisation des agences de presse d’Asie-Pacifique (OANA), organisée du 18 au 20 avril à Hanoï par l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA), souligne l’importance particulière du professionnalisme de la presse, notamment dans un contexte où les fausses nouvelles produisent des effets négatifs et érodent la confiance des lecteurs envers la presse officielle.

Dans le contexte de développement rapide des médias sociaux, les journalistes ne sont plus ceux qui découvrent les informations. Il leur est ainsi nécessaire de devenir des gens qui vérifient, analysent et expliquent des informations, tout en aidant le public à trouver des informations dont il a besoin. Cependant, selon le directeur général adjoint de la VNA, Lê Quôc Minh, les journalistes ne peuvent contrôler ou décider quelles informations sont utiles pour le public.

Le directeur général adjoint de la VNA, Lê Quôc Minh. Photo: VNA/CVN

Lê Quôc Minh a souligné que la propagation des fausses nouvelles produisait de graves effets. La confiance du public envers les organes de presse diminue dans la plupart des régions dans le monde. Le Baromètre de confiance Edelman en 2018 et en 2019 indique que 73% des personnes interrogées dans le monde sont inquiètes de l’abus des fausses nouvelles ou des informations dénaturées comme une arme. Les fausses nouvelles apparaissent même sur les journaux officiels qui sont convaincants pour nombre de personnes, a indiqué Lê Quôc Minh.

De son côté, Nurini Kassim, directrice de l’agence de presse malaisienne Bernama, a affirmé que le « journalisme citoyen » se développait et apportait aux lecteurs des informations imprécises et controversées. Ce manque de professionnalisme et de responsabilité menace la publication des informations selon la déontologie du journalisme. Selon Nurini Kassim, les journalises professionnels sont bien différents des citoyens-reporters, car ils doivent analyser tous les aspects pour donner des informations variées et objectives. Le travail des journalistes professionnels exige la fiabilité, la déontologie, la responsabilité, la qualité, la vérification des informations. Le prestige d’un organe de presse se base sur le professionnalisme de ses journalistes.

Vérification des informations

Selon Lê Quôc Minh, les médias sociaux créent un moyen de communication et de dialogue multidimensionnel entre la rédaction, les journalistes et les lecteurs. Les médias sociaux fournissent les données aux journalistes. Les rédactions doivent s’intéresser à la vérification des informations dans le contexte de course à la vitesse entre la presse et les réseaux sociaux. La "fausse nouvelle" est l'une des grandes menaces pour la démocratie et les discussions libres. Les fausses nouvelles ne peuvent être contrôlées qu’en publiant les informations bien vérifiées. La question des fausses informations offre aux agences de presse l’occasion pour affirmer la valeur réelle de la presse, - une source d’information fiable. De nombreuses agences de presse sont en concurrence avec des plates-formes, tandis que d’autres produisent des produits de presse de qualité, avec le soutien de l'Intelligence artificielle.

À l'heure actuelle, de nombreux rédactions et journalistes au Vietnam tentent d'appliquer des méthodes ou des outils visant à améliorer la qualité des articles. La VNA se concentre sur des articles analytiques et thématiques. Cependant, seuls les journalistes professionnels peuvent le faire.

Le dirigeant de la VNA a déclaré qu'il n'était pas facile de regagner la confiance du public, notamment dans le contexte où les gens vivaient dans un monde de médias sociaux. Le journalisme peut témoigner de sa responsabilité envers la société en prouvant qu'il est valable et fiable. Les agences de presse doivent maintenir la confiance des clients et des lecteurs.

En ce qui concerne les solutions pour  cette question, Nurini Kassim, la directrice de Bernama, a déclaré qu'il était important que les agences de presse doivent vérifier les informations dont elles disposent. Selon elle,  les agences de presse doivent toujours prioriser les intérêts des consommateurs et veiller à ce que les entreprises ne cherchent pas à publier les contenus inexactes.

Les journalistes doivent être bien équipés pour s'adapter aux changements incessants des médias modernes, a-t-elle précisé, tout en soulignant l'innovation et la créativité qui sont les facteurs permettant de renforcer la valeur du journalisme traditionnelle. Nurini Kassim a déclaré que Bernama avait mis en place une unité appelée Multimedia Desk, spécialisée dans la diffusion d'informations sur des plate-formes, outre le développement d’informations infographiques. Bernama fournit également un service d’information numérique appelé "Front Desk", qui se concentre sur les préoccupations de l’homme et fournit des informations de divertissement en vidéo et en photos.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Le jardin Ave Maria et la magnifique cathédrale de Bùi Chu attirent les touristes Le jardin Ave Maria et la cathédrale Notre-Dame-Reine-du-Rosaire de Bùi Chu âgée de 135 ans, sont devenus depuis longtemps une destination attrayante pour de nombreux touristes vietnamiens et étrangers.