12/09/2016 17:10
L'armée sud-coréenne a indiqué lundi 12 septembre que la République populaire démocratique de Corée (RPDC) était prête à mener un sixième essai nucléaire.
>>L'ONU veut infliger des sanctions à la Corée du Nord après son nouvel essai nucléaire
>>La RPDC annonce avoir mené son cinquième essai nucléaire

Photo non datée fournie le 25 août par l'agence nord-coréenne KCNA d'un tir de missile dans un lieu indéterminé.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le porte-parole du ministère de la Défense, Moon Sang-kyun, a indiqué lors d'une conférence de presse que les services de renseignement sud-coréens et américains avaient conclu que la RPDC était "toujours prête" à procéder à nouvel essai nucléaire sur son site, à Punggye-ri, dans le Nord-Est de la RPDC.

Vendredi 9 septembre, la RPDC avait annoncé avoir réussi à faire exploser une tête nucléaire qui pourrait être montée sur un missile balistique "à tout moment".

L'affirmation de l'armée sud-coréenne se fonde sur l'excavation de trois tunnels à Punggye-ri, où tous les essais nucléaires ont été menés.

"Si la RPDC mène un nouvel essai nucléaire, il pourrait avoir lieu soit dans le deuxième, soit dans le troisième tunnel, où les préparatifs sont déjà terminés", a indiqué M. Moon.

Le premier essai nucléaire avait été mené dans le premier tunnel, et les trois suivants dans le deuxième. Le cinquième essai a été mené à 500 m du deuxième tunnel, selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, citant des sources gouvernementales anonymes. Aucun essai n'a été mené dans le troisième tunnel jusqu'à ce jour.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Découvrir la nuit de Hanoï en bus à impériale à toit ouvert La Compagnie générale des transports de Hanoï (Transerco) lancera un bus de nuit à impériale à toit ouvert de 19h30 à 20h30 à partir du 1er août pour attirer plus de passagers.