20/05/2022 18:25
Si les États-Unis agissent "logiquement", un accord dans les négociations de Vienne sur la relance de l'accord nucléaire de 2015 sera à portée de main, a estimé, jeudi 19 mai, le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian.

>>Nucléaire iranien : le coordinateur de l'UE attendu à Téhéran
>>L'Iran s'engage à poursuivre la voie diplomatique jusqu'à la conclusion d'un accord final
 

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov (gauche) et son homologue iranien Hossein Amir-Abdollahian, le 6 octobre 2021.
Photo : AFP/VNA/CVN


Le ministre iranien a tenu les propos lors d'une conversation téléphonique avec son homologue russe, Sergueï Lavrov, appelant les autres participants aux pourparlers dans la capitale autrichienne à soumettre leurs initiatives à cette fin, selon le site de son ministère.

M. Amir-Abdollahian a assuré que Téhéran souhaitait parvenir à un accord qui soit "bon", "fort" et "durable" tout en respectant les lignes rouges de la République islamique. Il a également félicité la Russie pour son soutien à la conclusion d'un accord acceptable pour Téhéran.

Qualifiant les liens avec l'Iran d'importants, M. Lavrov a souligné pour sa part que Moscou poursuivrait son soutien et ses efforts pour s'assurer qu'un accord équitable, qui préserve les demandes de l'Iran, soit conclu à Vienne.

En 2015, l'Iran a signé l'accord nucléaire, officiellement connu sous le nom de Plan d'action global conjoint (PAGC), avec les puissances mondiales, dont les États-Unis.

Toutefois, en mai 2018, le président américain de l'époque, Donald Trump, a dénoncé cet accord et réimposé des sanctions envers l'Iran, poussant ce dernier à ne plus respecter certains de ses engagements.

Depuis avril 2021, l'Iran et les parties restantes du PAGC ont eu plusieurs séries d'entretiens à Vienne pour relancer cet accord.

APS/VNA/CVN

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Cù Lao Xanh, une perle verte entre le ciel et la mer Le district insulaire de Nhon Châu, aussi connu sous le nom de Cù Lao Xanh, possède non seulement une position stratégique sur le plan de la sécurité et de la défense de la souveraineté maritime et insulaire du pays, mais est également une destination touristique attrayante de la province de Binh Dinh (Centre).