07/07/2018 17:46

>>Une renégociation de l’accord sur le nucléaire est "inacceptable", déclare l’Iran
>>Le président iranien exhorte les États-Unis à mettre pleinement en œuvre l’accord

Les parties prenantes à l'accord sur le nucléaire iranien ont conjointement annoncé vendredi 6 juillet qu'elles maintiendraient l'Iran dans l'accord en sécurisant les intérêts de Téhéran prévus par l'accord. Les ministres des Affaires étrangères allemand, britannique, chinois, français, iranien et russe se sont réunis vendredi à Vienne pour discuter de ce qu'il est possible de faire pour sauver l'accord historique après le retrait des États-Unis. Un communiqué commun rédigé par l'ensemble des parties qui se sont impliquées dans la rencontre appelle à la survie de l'accord conclu à Vienne en juillet 2015. Le communiqué adresse un signal positif, mais la tonalité générale de la rencontre a été marquée par le mécontentement de l'Iran concernant la proposition de l'Union européenne (UE) visant à sécuriser ses intérêts économiques en prenant des mesures anti-sanctions. Le président iranien Hassan Rouhani a déclaré jeudi 5 juillet que le "paquet" de mesures proposé par l'UE ne sécurise pas les intérêts iraniens prévus dans l'accord international sur le nucléaire conclu en 2015. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante