05/01/2021 15:24
Le Vietnam appliquera de nouvelles règles sur les personnes étrangères travaillant sur son sol, en vertu de l'arrêté N°152/2020/ND-CP qui entrera en vigueur le 15 février prochain.
>>Les employeurs sud-coréens apprécient les travailleurs vietnamiens
>>Plus de 93.700 travailleurs étrangers au Vietnam

Prélever l'échantillon pour le test de dépitage de COVID-19 d'un travailleur étranger à Vinh Phuc (Nord).
Photo : Hoàng Hùng/VNA/CVN

Selon le décret, les personnes étrangères venant travailler au Vietnam sont ceux-qui travaillent en vertu de contrats de travail sous toutes formes, font leur transition intra-entreprise et réalisent des contrats ou d'accords dans les domaines économique, commercial, financier, bancaire, scientifique et technique, culturel, sportif, éducatif, professionnel, d’assurances, et de santé, de prestataires de services contractuels.

Ces individus travaillent pour les organisations non gouvernementales étrangères, des organisations internationales au Vietnam conformément à la loi vietnamienne.

Ils sont des bénévoles et des personnes chargées d'établir la présence commerciale, des gestionnaires, des directeurs exécutifs, des experts, des techniciens. Ils doivent participer à mettre en œuvre des dossiers d’appel d’offres et des projets au Vietnam.

Ils, qui sont les proches des membres des missions de représentation étrangères au Vietnam sont autorisés à y travailler conformément aux dispositions des traités internationaux auxquels la République socialiste du Vietnam est membre.

L'arrêté stipule qu’au moins 30 jours à l'avance de la date prévue d'embauche de travailleurs étrangers, les employeurs sont chargés de déterminer la demande de travailleurs étrangers pour chaque poste que les travailleurs vietnamiens n'ont pas encore rencontrés et relèvent du ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales ou des comités populaires des provinces ou des villes au ressort central où les étrangers prévoient de travailler.

Le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales ou les comités populaires provinciaux  approuveront ou désapprouveront par écrit l'emploi de travailleurs étrangers pour chaque poste dans le délai de dix jours ouvrables, depuis la date de réception des dossiers.

Selon ce décret, les entrepreneurs sont chargés de déclarer le nombre, les qualifications professionnelles, expériences des travailleurs étrangers pour exécuter les dossiers d'appel d'offres au Vietnam et de proposer de recruter des travailleurs vietnamiens à des postes des travailleurs étrangers auprès du président du Comité populaire de la province où l'entrepreneur exécute l'enveloppe d'appel d'offres.

Les maîtres d’ouvrage sont chargés de surveiller et de demander aux entrepreneurs d'exécuter strictement le contenu déclaré sur l'emploi de travailleurs vietnamiens et étrangers et gérer les travailleurs étrangers selon la loi vietnamienne.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre