10/11/2019 09:14
Grâce à la mise en œuvre du Programme cible national sur l’édification de la Nouvelle ruralité entre 2010 et 2020, l’économie agricole connaît une croissance encourageante. La physionomie des campagnes change et les revenus de la population rurale augmentent.

>>Nouvelle physionomie dans la région montagneuse du Nord
>>Deux premières provinces achèvent l’édification de la Nouvelle ruralité
>>"Un programme déployé avec une forte détermination"


La Résolution N°26 du Parti communiste vietnamien a mis en exergue le rôle et l’importance de l’agriculture, de la campagne et de la paysannerie.
Photo : Thanh Hoà/VNA/CVN

D’après le Bureau central de coordination sur la Nouvelle ruralité, fin octobre, le pays comptait 4.665 communes (représentant 52,4% du total national) identifiées conformes aux normes de la Nouvelle ruralité. Ainsi, le Programme cible national a atteint, avant terme, ses objectifs fixés par l’Assemblée nationale pour la période 2010-2020. Plus impressionnant encore, le pays a réalisé un dépassement de 2,4% du nombre de communes par rapport à l’objectif fixé.

Nam Dinh, Hà Nam, Hung Yên, Thai Binh (Nord), Dà Nang (Centre), Dông Nai, Binh Duong et Cân Tho (Sud) sont les huit premières villes et provinces ayant 100% de leurs communes rurales répondant aux normes. En particulier, les provinces de Nam Dinh et Dông Nai ont accompli la mission depuis mi-2019.

Dix-neuf critères

Présidant la conférence-bilan de la mise en œuvre de ce programme, tenue le 19 octobre à Nam Dinh, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a souligné "le rôle et l’importance de l’agriculture, des paysans et des zones rurales dans le développement socio-économique national". Selon lui, ces trois éléments ont été le sujet central de la Résolution No26 promulguée en août 2008 par le 7e plénum du Comité central du Parti communiste du Vietnam (Xe exercice). Pour concrétiser cette résolution qui vise à réduire les écarts entre zones urbaine et rurale, le gouvernement a lancé le Programme cible national sur l’édification de la Nouvelle ruralité entre 2010 et 2020 et le mouvement d’émulation "Tout le pays conjugue ses efforts pour édifier la Nouvelle ruralité".

----- 35.900.000 -----
Grâce à l'édification de la Nouvelle ruralité,
le revenu annuel moyen par habitant en zones rurales a triplé,
passant de 12,8 millions de dôngs à 35,9 millions actuellement.
---------------------------------------------------

 
Un ensemble de 19 critères a été donné concernant l’aménagement et l’utilisation des terrains ; le développement des infrastructures socio-économiques, culturelles et environnementales ; la modernisation du réseau de ponts et routes ; l’hydraulique agricole ; l’électricité ; l’éducation et la scolarisation, entre autres. Parmi les exemples concrets, une commune rurale est reconnue conforme si 95% de ses foyers ont accès à l’électricité, 70% à l’eau potable suivant les normes nationales, son taux de pauvreté n’est que de 10% ou inférieur, etc. 

Une commune rurale sera reconnue conforme si elle répond aux 19 critères dont 70% de ses foyers ont accès à l’eau potable suivant les normes nationales.
Photo : CTV/CVN

Pour atteindre une efficacité maximale, le gouvernement a demandé aux ministères, branches et localités d’assister les agriculteurs dans l’accès aux informations, aux sciences et technologies, aux marchés d’écoulement des produits, à l’e-commerce... Sans oublier de s’intéresser au traitement de la question de l’environnement, à l’approvisionnement en eau potable, notamment dans les régions gravement touchées par les conséquences du changement climatique. Les villes et provinces sont appelées à diversifier leurs sources de financement, à mobiliser les fonds des entreprises et à promouvoir le partenariat public-privé.

Faire peau neuve

Depuis plus de neuf ans, des résultats remarquables ont été enregistrés. Le pays a atteint avec plus d’un an d’avance les objectifs fixés. Les zones rurales ont connu des changements importants dans tous les domaines, contribuant à la nouvelle physionomie de l’agriculture et de la campagne. Durant cette période, le pays a mobilisé plus de 2,4 millions de milliards de dôngs pour cette activité.

Les infrastructures socio-économiques en zones rurales ont connu des transformations significatives, notamment en ce qui concerne les transports et communications. Plus de 206.700 km de routes ont été construites ou modernisées. Le revenu annuel moyen par habitant y a triplé par rapport à 2010, passant de 12,8 millions de dôngs à 35,9 millions. Par ailleurs, le taux de pauvreté a rapidement diminué avec un recul en moyenne annuelle d’environ 1,5 point de pourcentage. D’après Lê Quân, vice-ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, ce taux est passé de 19% en 2010 à 4,5% cette année.

La campagne a une nouvelle physionomie.
Photo : CTV/CVN

"Les zones rurales ont désormais une nouvelle physionomie, plus belle et plus propre ; la vie matérielle et culturelle des habitants s’est nettement améliorée. La confiance à l’égard du Parti, de l’État et de la communauté a été renforcée. Le Programme cible national sur l’édification de la Nouvelle ruralité a soufflé un vent nouveau sur le développement intégral des zones rurales. C’est le résultat de la solidarité et du consensus de tout le système politique et de la population", a déclaré le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.

Faire face aux défis

Ces réalisations sont incontestables mais les réalités montrent qu’il existe encore des faiblesses. La réduction de la pauvreté demeure instable et l’écart de revenus entre riches et pauvres se creuse. Il reste des questions à régler comme l’environnement naturel et le milieu social dégradés, ou encore la pollution des ressources en eau.

Le chef du gouvernement a souligné que l’éradication de la faim et la réduction de la pauvreté ; l’amélioration des revenus, de la vie matérielle et culturelle des populations rurales demeurent des tâches prioritaires. Les missions d’ici 2020 portent sur quatre mesures essentielles : améliorer les infrastructures de base dans les communes, développer la production et restructurer l’agriculture, protéger l’environnement, maintenir la sécurité publique et l’ordre social. Il est également important d’appliquer les progrès technologiques et de s’intéresser à la vie culturelle des populations rurales.

Le mouvement d’émulation "Tout le pays conjugue ses efforts pour édifier la Nouvelle ruralité" pour la période 2021-2025 vise l’objectif que 75% des communes et 50% des districts ou chefs-lieux répondent aux normes, et que les revenus moyens soient multipliés par au moins 1,8 fois par rapport à ceux de 2020.                    
 
Linh Thao/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Faites le plein d’oxygène au réservoir de Hoà Binh

De belles opportunités pour la promotion du tourisme à Ninh Binh Dans le cadre de l’Année nationale du tourisme 2020, qui sera organisée dans la province de Ninh Binh (Nord), une centaine d’activités culturelles et sportives intéressantes se dérouleront pendant toute l’année 2020, non seulement dans cette province mais encore de nombreuses autres localités du pays.