21/06/2019 16:53
Dans le cadre de la "Journée de la diplomatie solidaire", la Semaine de la collecte de livres solidaire a été organisée du 17 au 21 juin à Hanoï par l’Association humanitaire française Coup de Pouce. Les fonds récoltés serviront à améliorer la vie des enfants défavorisés vietnamiens.

>>L’Association Coup de Pouce aux côtés des démunis vietnamiens
>>Collecte de livres à l’occasion de la Journée de la diplomatie solidaire
 

Collecte des livres le 21 juin dans le hall de l’ambassade de France au Vietnam en écho à la "Journée de la diplomatie solidaire".

La "Journée de la diplomatie solidaire" est organisée annuellement par le ministère français de l’Europe et des Affaires Étrangères, avec pour objectif de mettre en lumière un projet à vocation humanitaire tout en mobilisant les agents des ambassades de France dans le monde. En écho à cette journée, l’Association humanitaire française Coup de Pouce a organisé du 17 au 21 juin à Hanoï une collecte de livres solidaire, pour la seconde fois. La première occurrence avait eu lieu en juin 2017.  

"Coup de Pouce est une association à laquelle l’ambassade est très attachée parce que c’est une association qui travaille au profit des personnes les plus défavorisées, en particulier les enfants. Et naturellement pour pouvoir venir en aide à ces personnes il faut des ressources et on a la chance de pouvoir compter sur des volontaires extrêmement dynamiques et généreux qui font vivre cette association et qui contribuent à aider certains et certaines parmi les plus pauvres, a dit l'ambassadeur de France au Vietnam, Bertrand Lortholary. Ces ressources, l’association les puise notamment dans cette opération régulière qu’elle effectue pour ensuite revendre les livres, permettant ainsi de trouver un petit peu d’argent".

Trois points de collecte

De nombreux livres, la plupart en français et en anglais, sont recueillis dans le cadre de la semaine de la collecte de livres solidaire.


D’après l’ambassadeur, la nouveauté de cette année c’est que la collecte de livres  s’effectue dans trois endroits différents à Hanoï: l’ambassade de France (57, rue Trân Hung Dao), l’Institut français de Hanoï - L’Espace (24, rue Tràng Tiên) et le Lycée français Alexandre Yersin (rue Ngoc Thuy, arrondissement de Long Biên). "L’objectif est bien entendu de réunir le maximum de livres qui peuvent ensuite être vendus et donc constituer autant de ressources pour venir en aide aux personnes défavorisées", a-t-il souligné.

"Nous organisons une vente des livres une fois par mois à notre local (98, rue Tô Ngoc Vân, arrondissement de Ba Dinh à Hanoï)", a fait savoir Béatrice Richard, présidente de Coup de Pouce Vietnam. Selon elle, l’association s’occupe de 18 familles en difficulté (avec 18 enfants scolarisés) et 15 étudiants autour de la capitale, plus précisément dans les arrondissements de Ba Dinh et Long Biên ainsi que dans le district suburbain de Gia Lâm. 

"Depuis l’année dernière, nous travaillons avec l'ONG School on the Boat pour faire chaque mois la distribution de colis alimentaires aux familles en difficulté à Hanoï", a-t-elle ajouté.     
 


Quelques mots sur l’Association Coup de Pouce
 
Coup de Pouce est une association française loi 1901, composée de bénévoles et reconnue au Vietnam auprès du Paccom (People’s Aid Coordinating Committee) depuis 2000. Elle vient en aide aux enfants et aux familles défavorisées du Vietnam, notamment de Hanoï. Concernant le parrainage d’enfant, elle remet chaque mois une aide alimentaire aux familles. En contrepartie, ces dernières s’engagent à scolariser le filleul et à lui aménager du temps pour étudier. Lorsque les filleuls sortent du cursus scolaire, l’association propose de les soutenir pour obtenir une formation professionnelle ou universitaire. De plus, chaque fois que cela est possible, nécessaire et réalisable, Coup de Pouce finance des travaux de réfection de l’habitat des familles qu’elle suit. Elle intervient sur des aspects aussi divers que la réfection d’un toit, l’installation d’un réservoir d’eau, l’achat d’un lit ou d’une gazinière. Sans oublier l’organisation de la Fête du Têt pour les enfants défavorisés et leurs familles.
 


Texte et photos: Quê Anh/CVN
 


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune