08/02/2020 16:06
Le nombre de titulaires de la carte de presse a de nouveau reculé l'an dernier, se maintenant tout juste au-dessus de la barre des 35.000, selon le bilan annuel publié jeudi 6 février par la Commission de la carte d'identité des journalistes professionnels (CCIJP).
>>Pham Binh Minh salue les contributions de la presse aux activités extérieures

Des photographes de presse pendant le Tour de France en 2007.

D'après les données de la commission, qui délivre la carte de presse, 35.020 cartes ont été attribuées en 2019, soit une baisse de 277. Le mouvement de baisse enregistré depuis une décennie s'est donc prolongé, même si le déclin a un peu ralenti depuis 3 ans : on comptait 37.841 détenteurs de la carte de presse en 2009.

Dans le détail, la CCIJP a attribué l'an dernier 34.571 cartes à des journalistes en activité, et 449 à titre honoraire. Parmi les actifs, on compte toujours plus d'hommes que de femmes (18.139 contre 16.432 femmes) mais l'écart se réduit d'année en année.

Enfin, le nombre de jeunes qui entrent dans la profession se maintient à un niveau élevé : la commission a validé 1.757 premières demandes de carte, contre 1.513 en 2016. Mais cette entrée dans la profession se fait de plus en plus via des statuts précaires (CDD ou piges), note la CCIJP.

Texte et photo : AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Hôtellerie : Hanoï prête à accueillir la F1 Malgré les difficultés causées par le coronavirus, de nombreux hôtels sont prêts pour la course de Formule 1 prévue en avril à Hanoï. Ces établissements joueront un rôle non négligeable dans la promotion de l’image de la capitale vietnamienne, une destination sûre et attrayante.