14/05/2018 21:09
>>Syrie: neuf morts et 26 blessés dans une explosion à Idleb
>>Syrie: 11 Iraniens parmi les morts dans les frappes d'Israël

Des émissaires de l'Iran, la Russie et la Turquie se sont retrouvés lundi 14 mai à Astana, au Kazakhstan, pour tenter de faire avancer le règlement du conflit syrien, où les tensions se sont renforcées ces dernières semaines entre les différents acteurs régionaux. Ces discussions de deux jours dans la capitale kazakhe entre les trois pays les plus impliqués dans le conflit syrien sont les premières depuis des frappes israéliennes contre des positions iraniennes en Syrie la semaine dernière. Elles sont également les premières depuis des frappes des États-Unis, de la France et du Royaume-Uni ayant visé fin avril des positions du Damas en riposte à une attaque chimique présumée. Un porte-parole du ministère kazakhe des Affaires étrangères, Anouar Zhaïnakov, a confirmé que les délégations des trois pays parrains du processus d'Astana ainsi que les émissaires du gouvernement syrien étaient arrivés dans la capitale pour ces pourparlers à huis clos. Une délégation des oppossants syriens est également attendue dans la journée lundi 14 mai, avant la session plénière de mardi 15 mai qui doit clore les pourparlers, a-t-il précisé sur Telegram. L'envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, est également attendu à Astana lundi 14 mai. Ces pourparlers seront focalisés sur "de nouvelles mesures pour avancer dans le règlement de la crise" en Syrie, selon un communiqué du ministère kazakh des Affaires étrangères.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’identité traditionnelle était au cœur des activités francophones

Le sala centenaire de la pagode Chot Le Centre d’études et de méditation bouddhiste khmer de la pagode Chot, aussi appelé sala, fait partie du patrimoine culturel régional. Retour sur son histoire particulière.