03/02/2017 19:19
Un nouveau vaccin expérimental protège durablement des animaux contre le virus Zika, ont indiqué jeudi 2 février des chercheurs.
>>Zika : pas de vaccin pour les femmes en âge de procréer avant 2020, selon l'OMS

Un nouveau vaccin expérimental protège durablement des animaux contre le virus Zika.
Photo : AFP/VNA/CVN

Une seule dose, faible, du vaccin a protégé des souris et des singes exposés au virus Zika, respectivement, cinq mois et cinq semaines après la vaccination, rapportent-ils dans la revue Nature.

"Nous avons observé une immunité protectrice rapide et durable sans événements indésirables", a déclaré l'auteur principal Drew Weissman, professeur à l'Université de l'École de Pennsylvanie de médecine. "Ce candidat vaccin représente une stratégie prometteuse pour la lutte mondiale contre le virus Zika", selon lui.

Ce vaccin, à base de matériel génétique (ARN messager) modifié présente des avantages potentiels, selon les chercheurs. Il s'injecte directement sous la peau (injection intradermique) et est donc facile à administrer. Et, avantage pratique par rapport aux autres vaccins, il ne nécessite qu'une seule dose.

D'autres tests sur animaux sont néanmoins nécessaires pour évaluer les effets du vaccin sur les femelles gestantes et les fœtus.

Par ailleurs, selon Drew Weissman, des essais cliniques chez l'Homme pourraient commencer dans un an.

L'épidémie de Zika est survenue à grande échelle vers la mi-2015, touchant plusieurs pays d'Amérique du Sud, et principalement le Brésil où plus de 1,5 million de personnes ont été touchées.

Le virus est transmis essentiellement par les moustiques du genre Aedes, mais aussi lors de rapports sexuels.

Il provoque généralement des symptômes bénins, de type grippal chez la plupart des gens. Mais les femmes enceintes infectées courent le risque de donner naissance à des bébés atteints de lésions cérébrales sévères, avec souvent une boîte crânienne réduite (microcéphalie).

En raison de ces graves anomalies observées chez des nourrissons, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait déclaré que le virus Zika représentait une "urgence de santé publique de portée mondiale" en février l'an dernier. L'OMS avait mis fin à ce statut d'urgence le 18 novembre, proposant une organisation à long terme.

Quelque 70 pays et territoires dans les Amériques, en Afrique, en Asie et dans le Pacifique occidental ont signalé des cas depuis 2015, selon l'OMS.

Une quarantaine de vaccins contre le virus Zika sont à l'étude dont certains sont au stade d'essais cliniques, mais aucun ne sera disponible pour les femmes en âge de procréer avant 2020, a estimé mercredi 1er février la directrice générale de l'OMS, Margaret Chan.

AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.