30/06/2018 08:02
L’Université catholique d’Amérique a remis à une étudiante brillante un prix annuel portant le nom de l’ancien directeur, d’origine vietnamienne, de l’École d’ingénieurs à la mi-mai 2018.
>>Les intellectuels Viêt kiêu en Europe s’orientent vers le pays
>>L’amour d’un Viêt kiêu du Canada pour le monocorde

Le Professeur Charles Cuong Nguyên (gauche) remet le prix portant son nom à l’étudiante Mary Kate Selgrath.
Photo: CUA/CVN

L’Américaine Mary Kate Selgrath s’est vue attribuée à la mi-mai le prix "Charles Cuong Nguyen Leadership Award". Elle vient de terminer sa quatrième année dans le double cursus en génie civil et en architecture de l’École d’ingénieurs relevant de l’Université catholique d’Amérique (Catholic University of America - CUA), un des établissements universitaires les plus prestigieux des États-Unis, situé à Washington.

Présidente de la Société améri-caine de génie civil (American society of civil engineering - ASCE), elle a contribué à mobiliser 56.000 dollars (près de 1,3 milliard de dôngs) pour la mise en place de conférences et de formations en faveur de près de 350 étudiants.

Un immigrant mis à l’honneur

Selon John A. Judge, directeur de l’École d’ingénieurs, le nouveau Prix "Charles Cuong Nguyen Leadership Award" rend hommage à l’ancien directeur, d’origine vietnamienne, de ladite école. Le Professeur Charles Cuong Nguyên a fait preuve d’un directorat exemplaire pendant quatre mandats de quatre ans de 2001 à 2017. Sous sa direction, l’établissement a plus que quadruplé ses effectifs et développé de solides programmes et relations académiques, y compris des partenariats internationaux avec des universités au Vietnam, en Chine, aux Philippines, en Inde et au Brésil. Le prix a été rendu possible grâce au soutien financier des anciens élèves témoignant de leur attachement pour leur cher professeur.

Université catholique d’Amérique à Washington.
Photo: CTV/CVN

"Charles Cuong Nguyên a eu un impact conséquent sur l’école, je suis donc très honorée et reconnaissante de recevoir ce prix, a confié Mary Kate Selgrath. Ça a été une grande surprise pour moi. J’étais très enthousiaste".

Le Professeur Charles Cuong Nguyên s’est vu décerné de nombreux prix internationaux dont le Prix du patrimoine asiatique 2014 attribué par l’Association du même nom pour ses nombreuses et considérables contributions dans les domaines de la science et de l’éducation aux États-Unis.   

En plus des aboutissements remarquables de sa carrière, il a également participé au succès de nombreuses personnes.

Il fait entrer le robot dans l’espace

On ne peut parler du parcours du Professeur Charles Cuong Nguyên sans mentionner son travail pour l’Administration nationale de l’aéronautique et de l’espace (National aeronautics and space administration - NASA) pendant dix ans. C’est également lui qui a inventé les premiers bras robotisés pour la construction d’une station spatiale. Par conséquent, il est connu comme étant la personne ayant introduit le robot américain dans l’espace.   

---------------------

Le Professeur Charles Cuong Nguyên
est connu comme étant la personne
ayant introduit le robot américain dans l’espace.


----------------------------------
 
Outre l’enseignement et la recherche scientifique qui demandent beaucoup de temps et d’énergie, Charles Cuong Nguyên consacre également beaucoup d’efforts au développement du système éducatif vietnamien. Le programme d’échange dit "2 + 2" en fait partie. En effet, après avoir terminé deux ans dans les universités du Vietnam en partenariat avec ledit programme, les étudiants peuvent transférer leurs crédits à l’Université catholique d’Amérique pour y terminer leurs deux dernières années et ainsi obtenir une licence internationale.    

Les partenaires de l’Université catholique d’Amérique com-prennent l’Université de technologie de Hô Chi Minh-Ville, l’Université internationale (relevant de l’Université nationale de Hô Chi Minh-Ville) et l’Université de technologie de Dà Nang (Centre).

Une fois leur diplôme en poche, les quelques étudiants qui ont su obtenir une bourse peuvent ainsi continuer leurs études supérieures dans de grandes universités des États-Unis comme l’Institut de technologie du Massachusetts, l’Université Stanford ou l’Université de Californie, notamment.

En outre, Charles Cuong Nguyên a mis en place des programmes de bourses partielles pour que les bacheliers vietnamiens aient la possibilité d’étudier à l’Université catholique d’Amérique.   

Charles Cuong Nguyên a partagé que les deux plus grands obstacles d’une scolarisation et d’un travail à l’étranger sont la capacité d’intégration linguistique et sociale. Ils peuvent conduire à des entraves empêchant l’épanouissement professionnel. Selon lui, les trois éléments clefs ouvrant les portes du succès sont  le travail acharné, la sincérité et l’altruisme.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante