04/06/2018 10:55
Près d'une soixantaine de migrants sont morts depuis samedi soir 2 juin au large de la Tunisie et de la Turquie en tentant de rejoindre l'Europe, au moment où le nouveau ministre de l'Intérieur italien a martelé en Sicile son discours anti-immigration.

>>Méditerranée: 73 migrants secourus par l'Aquarius
>>Les gardes-côtes libyens secourent 316 migrants illégaux

 

L'entrée de l'hôpital de Sfax en Tunisie où ont été transportés les migrants rescapés du naufrage, le 3 juin. Photo: AFP/VNA/CVN


Quarante-huit corps ont été repêchés au large des côtes du gouvernorat de Sfax, dans le Sud de la Tunisie, et 68 migrants ont pu être secourus, a indiqué dimanche le ministère de la Défense dans un bilan encore provisoire.

Ce bilan a été publié vers 19h00 locales (18h00 GMT), après l'arrêt des opérations de recherche qui doivent se poursuivre lundi matin 4 juin, a affirmé à l'AFP le colonel Mohammed Salah Sagaama, commandant de la base navale de Sfax.

L'embarcation avait été repérée dans la nuit alors qu'elle était "sur le point de couler" au large de l'archipel de Kerkennah, selon le ministère de l'Intérieur tunisien.

L'identité des personnes décédées n'est pas connue. Parmi les rescapés figurent 60 Tunisiens, un Libyen et sept ressortissants d'autres pays du Maghreb et d'Afrique sud-saharienne, a-t-il ajouté.

"Le bateau avait une capacité maximale de 75 à 90 personnes mais on était plus de 180", a raconté à l'AFP Wael Ferjani, un survivant tunisien originaire de la région de Gabès (Sud), encore en état de choc.

Alors que l'eau s'infiltrait dans l'embarcation, des migrants ont sauté à l'eau et certains se sont noyés, a-t-il ajouté.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Quang Ngai veut faire de Ly Son un géoparc mondial La province centrale de Quang Ngai s’engage dans l’élaboration d’un dossier pour que son géoparc de Ly Son devienne un géoparc mondial.