26/10/2021 10:59
L’Assemblée nationale a adopté le 19 octobre la Résolution N°406 concernant un nouveau dispositif de soutien à destination des entreprises et particuliers impactés par la pandémie de COVID-19. Ce nouveau dispositif devrait permettre aux entreprises de redémarrer leur activité.

>>Débat sur la reprise socio-économique post-COVID-19
>>Le PM et des entrepreneurs discutent des moyens de sortir des difficultés
 

Dans une usine de confection à Binh Dinh (Centre).
Photo : Nguyên Linh/VNA/CVN


La Résolution N°406, qui prévoit des réductions d’impôt, équivalant à un manque à gagner de près de 20.000 milliards de dôngs, concerne les petites et moyennes entreprises et les petits commerçants.

L’Assemblée nationale a décidé de réduire de 30% les impôts de 2021 des entreprises dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 200 milliards de dôngs et est inférieur à celui de 2019.

Quelque quatre millions de petits commerçants seront dispensés de payer un impôt sur le chiffre d’affaires des deux derniers trimestres de 2021 et sur la taxe sur la valeur ajoutée.

Cette mesure permettra de réduire le prix des marchandises et des services essentiels, et par voie de conséquence de stimuler la consommation domestique. Elle vise aussi à aider des entreprises en difficulté financière à réinvestir. Cette résolution arrive à point nommé, estime Vo Viêt Hung, directeur de la société CP, spécialisée dans la transformation alimentaire.

 

L’Assemblée nationale a décidé de réduire de 30% les impôts de 2021 des entreprises.
Photo : VNA/CVN


"Ce paquet d’aide ressemble à un vaccin qui stimule le système immunitaire des entreprises en difficulté. Les bénéficiaires pourront donc redémarrer leurs activités ou investir dans la transition numérique", ajoute-t-il.

Personne n’est laissé de côté

Ce n’est pas la première fois que les autorités vietnamiennes ont recours à des mesures de ce genre. En 2020, l’Assemblée nationale et le gouvernement avaient en effet prorogé les délais de paiement et exempté les entreprises et particuliers du paiement de certains impôts ; le manque à gagner ayant alors été évalué à 129.000 milliards de dôngs. Au début de 2021, les autorités ont réduit les droits de douane de certains groupes de produits et prorogé de nouveau les délais de paiement du loyer et de l’impôt sur les sociétés et sur le revenu (un manque à gagner estimé à 138 mille milliards de dôngs).

"Le gouvernement prendra toutes les mesures nécessaires pour revitaliser le marché du travail, relancer l’appareil de production et les chaînes d’approvisionnement interrompues pendant la pandémie et soutenir les entreprises et les particuliers en difficulté. Il est temps de redresser notre économie", a déclaré le Premier ministre Pham Minh Chinh à l’ouverture de la deuxième session de l’Assemblée nationale, XVe législature.

Ces actions de l’Assemblée nationale et du gouvernement ont été largement saluées par les entreprises qui constituent le principal levier de croissance du Vietnam.


VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.