20/04/2022 09:32
Originaire de l’ethnie Nùng, et vice-présidente de l’Association des femmes du village d'Ograng, Nông Thi Lành s’implique activement dans les mouvements humanitaires de sa commune, Ia Pêch, et de la province de Gia Lai sur les hauts plateaux du Centre. Elle fédère les villageois pour soutenir les personnes vulnérables de la région.
>>Un volontaire Français distribue des paniers-repas aux plus démunis
>>Une jeune enseignante dévouée aux élèves défavorisés
>>Une vingtaine d’années aux côtés des enfants handicapés

Nông Thi Lành (gauche) rend visite à une famille en difficulté à Gia Lai.
Photo : VOV/CVN

Lorsque le coronavirus a frappé les hauts plateaux du Centre, comme d’autres familles défavorisées de son village, Pham Thi Lam est tombée dans l’extrême pauvreté. Plusieurs membres de sa famille ont contracté le virus ou perdu leur travail. Pendant cette passe difficile, Nông Thi Lành et l’Association des femmes du village lui ont tendu la main.

"Mon mari était malade et lors de leur retour au village, mes enfants ont été placés en quarantaine préventive. Alors que nous n’avions plus aucune rentrée d’argent, nous avons eu de grosses dépenses pour le traitement et pour les frais de quarantaine. C’était vraiment terrible ! Lành a donc lancé un appel au don pour nous aider. Nous en sommes très reconnaissants", raconte Madame Lam.

Lành et son association apportent aussi un soutien aux personnes en difficulté des villages voisins, dont Ta Thi Hông Hanh, la plus pauvre du hameau Sat Tâu. Le mari de Hanh a contracté une grave maladie chronique qui nécessitait un traitement coûteux. En gage de solidarité avec Hanh, Lành lui a offert une enveloppe de quatre millions de dôngs (200 euros) pour subvenir à ses besoins essentiels. Lorsque le mari de Hanh est décédé, Lành est venue l’aider à organiser les obsèques.

"Lành me donnait très souvent de la nourriture et des produits de première nécessité. Elle a aussi incité les autres à m’offrir régulièrement du riz et des vêtements. Elle a toujours été à mes côtés dans les pires épreuves", se souvient Hanh.

Nông Thi Lành (2e à droite) remet des paquets de produits de première nécessité aux familles démunies.
Photo : VOV/CVN

Sur son vieux scooter, Lành rend régulièrement visite aux personnes âgées seules ou les orphelins. Vu son enthousiasme et son optimisme, personne ne sait qu’elle-même souffre d’un cancer et qu’elle est sous radiothérapie. Son vœu le plus cher est de rester utile pour les personnes moins chanceuses qu’elle. 

"Je souhaite que la pandémie se termine vite pour que la vie revienne à la normale et que plus personne ne souffre. Je veux recouvrer la santé et que davantage de monde me rejoigne pour aider un plus grand nombre de personnes en difficulté", dit-elle.

En 2021, Lành a coordonné des campagnes de collecte de produits de première nécessité et de fournitures scolaires à destination des familles démunies et des enfants défavorisés, fait savoir Pham Thi Kim Tuyên, vice-présidente du comité populaire de la commune d’Ia Pêch. 

"Lành est quelqu’un de bienveillant. Elle a appelé les autorités à améliorer les conditions d’accueil des centres de confinement collectif. Elle s’implique activement dans les opérations de communication anti-COVID-19 et les actions humanitaires locales. Elle mérite notre respect", constate-t-elle.

Nông Thi Lành a été honorée à maintes reprises par les autorités locales et par différentes associations sociopolitiques.

VOV/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Forte hausse des arrivées internationales au premier semestre En juin, le Vietnam a comptabilisé 236.700 arrivées internationales, soit une hausse de 36,8% sur un mois et de 32,9 fois par rapport à la même période de l’an dernier, selon l’Office général des statistiques.