11/03/2020 18:06
Dans le contexte d’épidémie de COVID-19 à l’échelle mondiale, de nombreuses sociétés multinationales envisagent d’augmenter leurs investissements au Vietnam.
>>Hô Chi Minh-Ville : 480 millions d'USD d'IDE en deux mois 
>>Essor fulgurant de l’immobilier industriel au Vietnam
>>IDE : Dông Nai attire 161 millions d'USD en deux mois

Dans une usine de Samsung à Thai Nguyên (Nord).
Photo : Anh Tuân/VNA/CVN

Le Vietnam est actuellement le troisième marché d’exportation de la République de Corée, après la Chine et les États-Unis et devrait dépasser les États-Unis d’ici 2020. Les détaillants alimentaires sud-coréens se développent également au Vietnam en raison des plus de 200.000 Sud-Coréens résidant dans le pays.

Vague d’investissements sud-coréens

Selon Nikkei, Samsung Electronics et de nombreuses grandes sociétés sud-coréennes telles que SK Group... augmentent fortement leurs investissements au Vietnam, dans le contexte de ralentissement des exportations en raison des tensions commerciales américano-chinoises.

Plus précisément, Samsung vient d’annoncer une dépense de 220 millions d’USD pour construire un centre de recherche et développement (R&D) à Hanoi, dont l’ouverture est prévue en 2022. SK Group a quant à lui décidé d’investir dans Vingroup, pour coopérer dans la fabrication automobile et un certain nombre d’autres secteurs.

Les investissements directs sud-coréens au Vietnam ont augmenté de 10% en 2019, atteignant  7,9 milliards d’USD et représentant 20% du total des investissements directs étrangers.

En mai 2019, SK Group a annoncé qu’il achèterait une participation de 6,1% dans Vingroup pour 1 milliard d’USD. SK Group voit une opportunité de coopération ouverte avec ce groupe vietnamien. Vingroup se concentre désormais sur l’industrie automobile, les smartphones et d’autres activités de fabrication, selon les experts.

Parmi les sociétés sud-coréennes qui n’opèrent pas dans le secteur manufacturier, KEB Hana Bank, l’une des premières banques commerciales sud-coréennes, a conclu un accord en juillet 2019 pour acheter une participation de 15% dans la Banque d’investissement et de développement du Vietnam (BIDV).

Ouverture de centres de recherche

Du fait de la guerre commerciale des deux plus grandes économies du monde, ainsi que de l’évolution complexe du COVID-19, de nombreuses sociétés multinationales sont également plus intéressées à accroître les investissements au Vietnam.

Récemment, Tibco Software, leader mondial des logiciels a ouvert un bureau à Hanoï, marquant officiellement sa présence au Vietnam. Son vice-président, Erich Gerber, a déclaré que le Vietnam se révèle de plus en plus comme un marché attractif et potentiel, avec un indice d’innovation mondial en constante augmentation.

Tibco Software a ouvert deux centres de recherche et développement (R&D) dans la région Asie-Pacifique,  en Chine et au Vietnam. En particulier, le centre de R&D au Vietnam est acquis par Ochestra Networks, une entreprise française fournissant une solution MDM (Master Data Management-solution).

Le vice-président de Tibco Software a souligné qu’"il n’est pas surprenant que le Vietnam puisse dépasser Singapour en Asie du Sud-Est et devenir un pays numérique très développé d’ici 2030".

"Le gouvernement vietnamien a clairement pour tâche de la numérisation à l’échelle nationale, avec l’objectif est que d’ici 2025, 50% des PME passeront aux plateformes numériques et développeront au moins 100.000 entreprises numériques. La croissance du PIB devrait atteindre 6,5% et 44 millions de personnes rejoindraient la classe moyenne en 2020. Il s’agit du taux de croissance le plus rapide en Asie du Sud-Est", a expliqué Erich Gerber.

Ochestra Networks est l’une des 20 entreprises que Tibco Software a acquises ces dix dernières années. Erich Gerber a déclaré que Tibco est toujours à la recherche d’opportunités de fusion-acquisition (M&A) d’autres entreprises pour étendre le marché, en particulier au Vietnam.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Délivrance de l’e-visa aux citoyens de 80 pays Le gouvernement vietnamien a promulgué la Résolution N°79 modifiant la liste des pays dont les citoyens sont admissibles à une demande du visa électronique et celle des points de passage aux frontières autorisant l’application de ce type de visa.