23/02/2017 14:43
Le constructeur d'automobiles japonais Nissan a annoncé jeudi matin 23 février promouvoir Hiroto Saikawa, qui codirigeait déjà l'entreprise avec Carlos Ghosn, au poste de patron exécutif, tandis que M. Ghosn doit rester président du conseil d'administration du groupe.
>>Toyota : l'alliance avec Suzuki au programme d'un CA lundi 6 février
>>Ventes automobiles : Toyota détrôné par Volkswagen en 2016
>>Budget automobile : l'électrique soutiendra la comparaison vers 2024

Hiroto Saikawa (gauche), promu le 23 février au poste de patron exécutif de Nissanyo. Photo : AFP/VNA/CVN

Nissan justifie ce changement, qui sera effectif le 1er avril, par l'évolution de l'alliance Renault-Nissan, qui s'est élargie récemment avec l'entrée de Mitsubishi Motors. M. Ghosn préside les conseils d’administration des trois firmes et assume aussi jusqu'à présent le rôle de Pdg exécutif de Renault et Nissan.

Chez Nissan, M. Saikawa, qui fait carrière dans le groupe depuis 1977, était co-PDG exécutif, ce depuis que Mitsubishi Motors avait rejoint Renault-Nissan. Il occupera désormais seul ce poste sous le contrôle du président du conseil d'administration Ghosn.

"En tant que président du conseil d'administration, je vais continuer de superviser et guider l'entreprise, à la fois de façon indépendante et au sein de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Motors. Ce changement programmé va me permettre de consacrer plus de temps et d'énergie pour gérer l'évolution stratégique et opérationnelle de l'alliance ainsi que son expansion, afin de garantir que tous les membres profitent de l'avantage compétitif d'échelle qu'elle procure", a justifié Carlos Ghosn, cité dans un communiqué.

"Ce mouvement n'est aucunement lié à un quelconque problème de santé", a précisé un porte-parole de Nissan.

M. Saikawa préside aussi de son côté l'Association des constructeurs d'automobiles japonais et a été membre du conseil d'administration de Renault entre 2006 et 2016.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.