02/07/2019 13:16
Face à la sécheresse, la province de Ninh Thuân (Centre) s’est concentrée sur le développement d'arbres fruitiers résistants à la sécheresse, à forte valeur économique, notamment des pamplemoussiers.
>>Les provinces méridionales face aux changements climatiques
>>Ninh Thuân développe sa propre résilience agricole

Des pamplemousses de Ninh Thuân.
Photo: VNA/CVN

Après avoir expérimenté cette culture sur quelques hectares, ces arbres fruitiers de la commune de Phuoc Binh sont actuellement plantés sur plus de 160 hectares. Grâce aux pamplemousses asiatiques, de nombreux ménages ont pu avoir un revenu stable.

Constatant que la culture du maïs dans les champs de montagne souffre beaucoup du manque d’eau, Pi Nang Chien (du hameau de Bac Ray 1, commune de Phuoc Binh) a décidé de passer à la plantation de pamplemoussiers sur une superficie de 5.000m2.

Après 5 ans de plantation, les pamplemoussiers ont donnés leurs premiers fruits. Lors de la récolte, les commerçants achètent les fruits à 30.000 dôngs/kg. Après déduction des coûts, sa famille gagne environ 70 millions de dôngs par saison.

Selon Pham Hùng Bao Châu, vice-président du comité populaire de la commune de Phuoc Binh, cette localité a choisi des arbres fruitiers résistants à la sécheresse, comme les pamplemoussiers, les durians, les avocatiers, les bananiers et les jacquiers. Ces choix sont plus respectueux par l’environnement. D’après lui, grâce à la participation à des formations, au transfert technique de plantation des arbres, et aux efforts des agriculteurs, la production augmente de plus en plus.

La province de Ninh Thuân compte maintenant plus de 5.950 ha d’arbres fruitiers, soit 8,5% de la superficie totale des terres agricoles, et ces plantes apportent aux paysans un revenu régulier.

Selon un projet de restructuration du secteur agricole de la province Ninh Thuân vers 2020 et vision 2030, cette localité donne la priorité aux arbres fruitiers, aux légumes et aux plantes pour l’industrie (textile, bois, alcool etc) par rapport aux cultures vivrières (riz et maïs) qui consomment plus d’eau.

Ninh Thuân se concentrera sur la culture de la vigne et de la pomme dans les districts de Ninh Hai, de Ninh Phuoc, Ninh Son et la ville de Phan Rang - Thap Cham. D'ici 2020, cette province s'efforce de porter la superficie de vigne à 2.000 hectares pour une production de 50.000 tonnes/an et celle de pomme à 1.200 ha pour une production de 55.000 tonnes/an.

En outre, cette localité du Centre a également développé des plantations de durians, d’avocatiers, de ramboutans, de mangoustans (district de Ninh Son), de pamplemoussiers, de corossoliers (districts de Bac Ai et  de Thuân Bac) et de cocotiers (districts de Ninh Hai et de Thuân Nam).

Pour augmenter la valeur des fruits, Ninh Thuân renforce la promotion des produits, propose des visites dans les champs et tente de favoriser l’exportation.

Thuy Hien/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

Ninh Binh accueillera l’Année nationale du tourisme 2020 "Hoa Lu - ancienne capitale du millénaire" sera le thème de l’Année nationale du tourisme 2020 qui sera organisée dans la province de Ninh Binh, au Nord. L’information a été rendue publique lors de la première réunion du Comité national de pilotage de l’Année nationale du tourisme 2020 - Ninh Binh, tenu à Hanoï mercredi 21 août.